Connectez-vous avec nous

Actu

Les étudiants algériens exigent la libération des détenus d’opinion

La Rédaction

Publié

le

A Alger, Oran, Constantine, Annaba, Tzi-Ouzou, Bejaia, Tlemcen, Batna… Les étudiants sont sortis pour réclamer le départ du système Bouteflika toujours en place.

Des milliers d’étudiants ont manifesté pour le 32e mardi de la dissidence pour exiger la libération des détenus d’opinion et un changement radical du système de gouvernance en Algérie.

Les manifestants, jeunes et des autres couches de la société venues leur prêter main forte, ont dénoncé le vice-ministre de la Défense, détenteur du pouvoir réel en Algérie.

Dès la matinée, la police a procédé à de nombreuses interpellations à Alger. Nous ignorons pour le moment le nombre de personnes arrêtées. Les manifestations ont aussi subi des intimidations pour les dissuader de filmer ou de prendre des photos.

Le pouvoir

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x