Connectez-vous avec nous

Actu

Gaïd Salah a un petit os appelé Tliba

Publié

le

Le général major Ahmed Gaïd Salah est décidément dans de beaux draps. Et pour cause, son ancien protégé et associé de la famille, le député Baha Eddine Tliba, a fui la justice algérienne en promettant d’entrainer dans sa chute le clan Gaïd Salah.

Le chef d’état-major de l’armée, le général-major Ahmed Gaïd Salah a un petit os aussi gros que le député de Annaba Baha Eddine Tliba qui jure par tous les monts de le traîner dans la boue.

Le député de Annaba Baha Eddine Tliba est en effet activement recherché par la justice et les services de sécurité. Les éléments de la Gendarmerie nationale auraient même perquisitionné son domicile à El Hadjar, à Annaba, hier, lundi.

Les mauvaises langues disent qu’il se serait planqué en Tunisie, d’autres qu’il a même réussi à gagner le Canada où il aurait déjà fait installer sa famille. On parle également de l’Allemagne ou encore de Paris qui accueille tous les pontes du régime tombés en disgrâce.

Mais peu importe où se trouve Baha Eddine Tliba dès lorsqu’il est loin de la justice algérienne qui s’est mise aux ordres du nouveau maître d’Alger, le général-major Ahmed Gaïd Salah qui décidément fait la pluie et le beau temps.

Désormais, le député de Annaba Baha Eddine Tliba a les coudées franches et surtout pleins de dossiers tout aussi lourds que compromettants pour le chef d’état-major de l’armée, le général-major Ahmed Gaïd Salah.

Et c’est Said Bensdira, un ancien journaliste réfugié à Londres et qu’on dit proche du clan Toufik, qui fait le conseiller de Baha Eddine Tliba et qui gère sa campagne médiatique contre le chef d’état-major de l’armée, le général-major Ahmed Gaïd Salah.

Selon Bensdira, Baha Eddine Tliba est prêt à témoigner devant toutes les justices du monde contre le fils du général-major Ahmed Gaïd Salah dans l’affaire de la mort mystérieuse du wali d’Annaba, Mohamed Mounib Sendid, en novembre 2014.

A en croire Saïd Bensdira, le député FLN de Annaba, Baha Eddine Tliba, serait même prêt à se soumettre à la justice algérienne à la condition qu’il soit écouté et que son témoignage dans l’affaire du wali d’Annaba soit enregistré.

Baha Eddine Tliba a aussi dans ses bagages les dossiers de corruption dans lesquels sont impliqués les fils du général-major Ahmed Gaïd Salah et qu’il compte rendre publics incessamment.

Voilà qui va faire refroidir les ardeurs de Gaïd Salah qui a pris en otages le mouvement populaire et toute l’Algérie en rejetant les aspirations légitimes au changement.

A. Guatri

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires