Connectez-vous avec nous

Actu

Une seule élection, celle de l’Assemblée constituante !

La Rédaction

Publié

le

La seule élection à laquelle je peux participer est celle d’une Assemblée constituante nationale. C’est la seule élection en mesure de représenter réellement cette révolution et nos voix avec. Avec ses différences, ses tendances, ses courants, ses couches et ses idéologies.

L’élection d’une Assemblée constituante est la seule en mesure de contenir toute la diversité de la révolution et assurer une représentation idoine, une vision commune et une solution majoritaire.

La seule élection mesure de rompre définitivement avec une façon de gouverner, et une façon de mépriser le peuple qui ne doit plus exister. Avec, aussi comme premier objectif, doter l’Algérie d’une Constitution à la mesure du vœu de liberté de ce peuple, de son combat, de son sacrifice, de sa maturité, de sa diversité et de son histoire. Une Constitution qui dans son esprit fera du citoyen le cœur du pays, de la compétence son moteur, de la liberté une constante et de la différence une aubaine, et qui, dans ses articles consacrera la démocratie et la justice, la séparation des pouvoirs, le rôle de l’armée et les prorogatives du président.

Une Constitution moderne, démocratique et qui actera la naissance effective de la deuxième République et d’une nouvelle Algérie à la mesure de sa grandeur et de ce formidable sursaut de dignité et de liberté, de maturité et d’engagement qu’on mène haut la main depuis 7 mois devant l’ébahissement du reste du monde !

Une Constitution qui signera devant l’histoire et devant le peuple la rupture avec un système et des pratiques qui ont poussé tout le monde dans la rue après avoir poussé nos jeunes au suicide.

Ce que nous faisons est grandiose, magnifique, oui, il comportera des larmes, de la peur, du doute, du sacrifice, mais la vie de nos enfants en dépend, les testaments de nos morts, le rêve de ses vieillards qui nous accompagnent avec leurs rêves meurtris chaque vendredi, les sourires de ses enfants sortis défendre leur avenir, le sacrifice de ceux qui sont en prison, notre jeunesse, notre liberté, notre avenir. Au regard de notre histoire, et malgré tout le flou, on a jamais été aussi près du but!

Serrons les rangs, on ne lâche rien ! Nous sommes revenus de l’enfer avec des fleurs à la main. Et on les plantera !

Sidali Kouidri Filali

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Populaires