Connectez-vous avec nous

Actu

AGS ou le fantasme d’une candidature hirakienne

Publié

le

La « bande », dont seule une infime partie est embastillée, sait toujours faire preuve d’ingéniosité au moment de lancer à la rue des idées qui se parent des atours de LA solution…

La dernière lubie – une candidature unique du Hirak, dûment prise en charge par des thuriféraires « éclairés » du maître nouveau est même parvenue, sous la forme d’une missive adressée par une main « innocente » et « désintéressée », à l’une des figures des marcheurs : Mustapha Bouchachi, l’avocat respecté qui n’a pas plaidé jusqu’ici en faveur d’une telle porte de sortie.

Ainsi, et au plus fort de la crise, la « bande », pour faire passer la pilule, rameute ses affidés se recrutant parmi les universitaires planqués, les intellectuels aux âmes damnées et quelques journalistes avides de subsides ou de postes miraculeux. Nous avons connu pareille infamie lors du triste épisode du Panel et cela perdure avec cette « carotte » agitée par les spin doctors d’AGS qui hurlent, le coeur sur la main, leur amour inconsidéré de l’Algérie.

Comment croire que le triste sire, qui préside au pas cadencé aux destinées du pays, serait enclin à offrir à l’armée de marcheurs de longue haleine une réponse favorable à leurs légitimes revendications ? Comment croire en la reconversion du loup en agneau lorsque, par grappes entières, les manifestants pacifiques du vendredi sont jetés aux oubliettes pour des motifs fabriqués de toutes pièces par des magistrats croupions ? Comment espérer une solution favorable à l’Algérie et aux Algériens lorsque sortent du bois les figures visibles, et teintées d’une pâle crédibilité, de la «issaba » par l’odeur de la bonne soupe alléchées ?

Le 12 décembre, à dieu ne plaise, est la date fixée par la mafia politico-financière pour se régénérer et prolonger son règne ininterrompu et le Hirak ne saurait se fourvoyer dans une telle machination. Le meilleur moyen de se débarrasser de la malédiction d’un pouvoir maléfique de trop longtemps, c’est d’opposer toujours l’inflexible résistance que le monde nous envie. On a dit : « Gaa »…

Saïd Kaced

Publicité
1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Djamel BOUNOUH Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Djamel BOUNOUH
Invité
Djamel BOUNOUH

Message à AGS !
Si tu persiste dans ta démarche , considéré par 42 millions d’algériens , comme escroquerie , je jure devant Dieu Tout Puissant que j’agirai de la même façon qu’a agit Monsieur Juan Guaidó au Venezuela et m’auto-proclamerai Président de la République par la prestation de semant suivant :
Algérie,
Devant Dieu Tout Puissant, ALGERIE; devant mes chers compatriotes, je Jure d’assumer formellement les pouvoirs de l’exécutif National, en tant que Président en charge de l’ALGERIE ( Avec l’aide de DIEU )

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires