Connectez-vous avec nous

Actu

« Le peuple veut la chute de Gaïd Salah » clament les étudiants

Publié

le

« Ya Gaïd Salah dez maahoum »… Pour le 30e mardi de protestations, les étudiants, rejoints par les simples citoyens étaient des dizaines de milliers à Alger aujourd’hui.

Les étudiants sont sortis en masse manifester contre le régime en place et pour exiger le départ du système.

« Ya tarikh marki : moudjahid wala harki »… Echaab yourid isqat Gaïd »… tonnent les étudiants avec courage.

La mobilisation estudiante reprend de plus bel devant l’arbitraire et le pouvoir qui s’enferre dans une logique autoritaire. Dès le matin, les services de sécurité ont opéré des arrestations brutales parmi les manifestants. Une quarante de personnes ont été embastillées et embarquées pour rejoindre les quelque 40 détenus d’opinions qui croupissent dans la prison d’El Harrach.

Qu’importe ! Malgré ces arrestations, les intimidations, les dizaines de milliers de manifestants ont battu le pavé d’Alger et de nombreuses villes du pays.

Avant-hier, Samir Benlarbi, une des figures du mouvement de contestation, a été enlevé par des hommes des services de renseignement. Ce mardi des manifestants ont été aussi arrêtés. La situation devient explosive dans le pays. Et le peuple constate chaque semaine les méthodes arbitraires du pouvoir en place.

Les images que nous publions ici parlent de ce peuple en lutte contre un pouvoir plus que jamais usurpateur.

Publicité
1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Rouichi Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Rouichi
Invité
Rouichi

De quel peuple vous parlez je pense que vous vivez dans les rêves et non la réalité, vous croyez que le peuple algérien et celui de la grande poste vous vous trompez ,ou quelques centaines de zouafs qui cachent leur malfaisances et leurs haines envers l’Algérie et les algériens en se cachant derrière la démocratie

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires