Connectez-vous avec nous

Actu

Huit morts par noyade et par monoxyde de carbone en 24 heures

Publié

le

Six (06) cas de décès par noyade et trois (02) autres à la suite de l’inhalation du monoxyde de carbone (CO) ont été enregistrés durant les dernières 24 heures, à travers le territoire national, déplore, dimanche dans un communiqué, un bilan de la direction générale de la Protection civile.

Trois (03) décès sont survenus dans la wilaya d’Oum El Bouaghi où un homme âgé de 43 ans et deux (02) enfants âgés de 11 ans et 07 ans ont péri dans une mare d’eau située au lieu-dit Rekaizi, commune d’Ain M’lila, précise la même source.

A Tipaza, deux ( 02) jeunes hommes sont décédés noyés en mer, à la plage interdite Kouchet El Djir, alors que dans la wilaya d’El-Tarf un autre jeune homme s’est noyé à hauteur du port du chef-lieu de la commune. 

Par ailleurs, le monoxyde de carbone (Co) a, de nouveau, fait 02 victimes, issues de la même famille âgées et de 39 ans et 02 ans, dans le domicile familial, sis dans la commune de Bouarfa (Blida), alors qu’une autre personne est  décédée à la suite de l’inhalation de ce gaz toxique à la cité Boudraa Salah, commune de Constantine, ajoute la Protection civile.

En outre, quatre enfants ont été incommodés par le même gaz émanant d’un chauffe bain au domicile familial, sis à la cité 102 logements, commune de Bouarfa dans la wilaya de Blida, détaille le communiqué notant que « les victimes, traitées sur place, ont été transférées dans un état satisfaisant vers l’hôpital local ».

Concernant les dernières intempéries ayant affecté certaines wilayas du pays, les interventions de la Protection civile ont procédé notamment à l’épuisement d’eaux pluviales infiltrées dans les maisons à travers plusieurs communes d’Alger.

A Tipaza,  02 enfants cernés par les crues d’un oued à la cité évolutive de la Commune de Messelmoun ont été sauvés, conclut le communiqué.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires