Connectez-vous avec nous

Actu

Les forces de l’Alternative démocratique condamne l’arrestation de Tabou

Publié

le

Les forces de l’alternative démocratique ont tenu ce vendredi 13 septembre une réunion pour examiner « la mise à exécution des menaces du chef de l’état-major » de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, « par l’emprisonnement de Karim Tabou, coordinateur de l’UDS, deuxième chef de parti politique d’opposition à être incarcéré pour des positions politiques », a indiqué un communiqué des Forces de l’alternative démocratique.

Les forces de l’Alternative démocratique qui regroupe des partis politiques signataires du pacte pour une transition politique condamne l’arrestation de Karim Tabou, deuxième chef de parti à être incarcéré après Louisa Hanoune, la porte-parole du Parti des travailleurs (PT).

« Les forces de l’alternative démocratique condamnent vigoureusement cette arrestation arbitraire qui s’inscrit dans le carde de la criminalisation de l’action politique et de l’instrumentalisation de l’Etat et de ses institutions par le pouvoir en place », lit-on dans le communiqué.

Les forces de l’Alternative démocratique rappellent la nécessité de rester unitaire et pacifique pour aller vers la rupture radicale avec le système.

« Nous, signataires de l’alternative démocratique, en adéquation avec les revendications populaires, continuons la mobilisation unitaire et pacifique aux côtés des Algériennes et Algériens qui exigent clairement par leur processus révolutionnaire depuis 7 mois la rupture radicale avec le système en place, ses symboles et ses pratiques », écrivent les forces démocratiques.

Par ailleurs, les forces de l’Alternative démocratique « appellent à la vigilance face aux multiples provocations du pouvoir de fait, qui n’a de cesse d’utiliser la violence et la répression pour faire passer au pas de charge sa feuille de route d’une présidentielle dans « les plus brefs délais», rejetée par la majorité du peuple.

Les forces de l’alternative démocratique rappelle leur exigence d’un processus constituant souverain seule moyen de redonner la parole au peuple.

« Pour les forces de l’alternative démocratique, seul un processus constituant souverain est à même de donner une issue salvatrice à notre pays. 
Nous exigeons la libération immédiate de Karim Tabbou et tous les détenus(es) politiques et d’opinion. »

I. Farès

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires