Connectez-vous avec nous

Politique

Lahouari Addi s’indigne : pourquoi Karim Tabou est arrêté ?

Publié

le

L’acte d’accusation incriminant Karim Tabou est irrecevable et inacceptable, écrit le sociologue dans un post sur les réseaux sociaux.

L’arrestation de Karim Tabou mercredi 11 septembre a soulevé un mur d’indignation au sein de la société algérienne. Lahouari Addi dénonce cet arbitraire.

« Karim Tabou n’a pas critiqué ni porté atteinte à l’institution militaire. Il a critiqué le comportement anticonstitutionnel de certains généraux qui font de la politique.

Critiquer des généraux ne signifie pas être hostile à l armée qui est une institution de l’Etat. Si une mère critique l’enseignant de son fils, peut-elle être accusée d’être contre l’école ?

Les citoyens ont le droit de critiquer les fonctionnaires qui ne servent pas correctement l’institution, et les généraux sont des fonctionnaires d’une institution d’Etat.

Pourquoi Karim Tabou est arrêté et pas les millions de manifestants des vendredis qui scandent ce qu’il a dit ? On appelle cela el hogra« .

Une frange du régime veut pousser à la violence

Dans un commentaire fait la veille, Lahouari Addi se pose la question de savoir « à quoi correspond l’arrestation de Karim Tabou ? », et conclue qu’une partie du régime veut pousser à la violence.

« Des rumeurs font état de mise à la retraite prématurée d’officiers supérieurs. Une frange du régime veut pousser à la violence. Cela signifie que le régime se sent paralysé par le Hirak et cherche un moyen violent pour s’en sortir. Quand des dirigeants ont peur, ils essayent de faire peur à ceux qui leur font peur. Cela signifie que le Hirak est sur la bonne voie. Plus les Algériens sont nombreux les vendredis, plus la sortie de crise se rapproche. La transition politique d’un régime à un autre est une évolution historique qu’aucun caprice de militaire retraitable ne peut arrêter », écrit Lahouari Addi.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires