Connectez-vous avec nous

Politique

Hardliners et softliners expliqués par Lahouari Addi

Publié

le

Une guerre d’influence souterraine se tient depuis le début du mouvement de dissidence citoyenne Hirak-Tanekra en Algérie.

Sur les réseaux sociaux, outre les mouches, hardliners et les softliners distillent leurs idées et instillent les discours de leurs chefs. Ce qu’explique ici le sociologue Lahouari Addi.

« Un ami sur facebook m’a encore interrogé sur les hardliners et les softliners et demande pourquoi ces derniers ne se manifestent pas publiquement pour mettre fin à la crise. Ma réponse comme contribution à ce débat sensible:

Les hardliners et les softliners ne s’opposent pas publiquement et frontalement. Ces deux camps sont attachés à l’unité de l’armée, mais chacun essaye d’obliger l’autre camp à accepter sa solution. Les membres de l’EM savent que ceux qui font pencher le rapport de force à l’intérieur de l’armée, ce sont les chefs des unités opérationnelles.

Ils les sondent, et s’ils réalisent qu’une majorité de chefs opérationnels sont en faveur d’une option ou d’une autre, ils se rangent derrière.

Le pays est en révolution, et il ne faut pas croire que les officiers des unités opérationnelles regardent ce qui se passe comme s’ils étaient des coopérants techniques ou des mercenaires.

Ce que craint l’EM, c’est qu’une division blindée rentre à Alger et encercle le ministère de la Défense. Ce n’est pas souhaitable et je ne l’espère pas.

L’unité de l’armée et la discipline hiérarchique sont fondamentales à la stabilité du pays. C’est pourquoi cette crise doit être résolue en préservant l’unité de l’armée. L’EM a une grande responsabilité et ses membres savent qu’ils marchent sur des œufs.

Quand une armée refuse d’obéir à une autorité civile légitimée par les élections, la hiérarchie militaire est menacée par l’anarchie. Chaque général voudra imposer son opinion en comptant le nombre d’avions ou de chars qu’il a sous ses ordres.

Il faut juste espérer que le vent de la raison souffle du côté des Tagarins.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires