Connectez-vous avec nous

Actu

Faillite d’Aigle Azur : Air Algérie offre moins 20% pour la destination France

La Rédaction

Publié

le

La compagnie Air Algérie a annoncé une réduction de 20% sur ses tarifs, en hors taxes, entre l’Algérie et la France, dans les deux sens, au profit des passagers d’Aigle Azur, bloqués suite à l’annulation des vols de cette compagnie placée en redressement judiciaire.

Après la faillite d’Aigle Azur, Air Algérie a décidé de proposer des réductions de 20% sur les vols à destination de la France pour résorber le flux de voyageurs.

« Afin d’aider au rapatriement des passagers affectés par l’arrêt annoncé des vols d’Aigle Azur, nous avons proposé, depuis hier (vendredi) et jusqu’au 20 septembre, des réductions de 20% sur nos tarifs, hors taxes, entre l’Algérie et la France », a déclaré à l’APS M. Amine Andaloussi, porte-parole et responsable de la communication d’Air Algérie.

L’offre, valable dans la limite des places disponibles, concerne tout billet « déjà entamé », précise la même source.

Vendredi, Air Algérie a transporté environ 150 passagers sur la ligne Alger-Marseille, après avoir obtenu l’accord d’Aigle Azur.

Mais, voulant refaire la même opération pour deux vols vers Paris « nous n’avons pas eu de réponse de la part d’Aigle Azur », a regretté M. Andaloussi.

« Nous avons donc opté pour la réduction de nos prix pour essayer d’aider ces passagers en souffrance », a-t-il souligné.

Cette période de l’année connait habituellement une demande importante sur la destination Algérie-France, notamment du fait du retour en France des émigrés algériens.

Pour ce faire, Air Algérie, qui a installé mercredi dernier une cellule spécialement pour gérer cette affaire, est « en train de recourir à des appareils plus grands pour pouvoir satisfaire cette demande », a-t-il ajouté. Avec APS

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires