Connectez-vous avec nous

Politique

« Libérez Bouregaâ », tonnent les manifestants à Alger

Publié

le

Ce vendredi, les manifestants ont rappelé pour la énième fois au pouvoir l’urgence de libérer le commandant Lakhdar Bouregaâ.

Les masses restent encore mobilisées et sortent par millions au niveau national pour demander un changement de régime, tout en insistant sur la nécessiter de libérer les détenus d’opinion, dont Lakhdar Bouregaa, incarcéré pour avoir critiquer le régime. Voir vidéo ci-dessous.

Pour rappel, la participation de Lakhdar Bouregaa à la réunion des Forces de l’alternative démocratique qui a eu lieu le mercredi 26 juin au siège du RCD, à Alger, n’a pas été du goût du général Gaïd Salah. D’autant plus que Lakhdar Bouregaa avait dénoncé les dérives autoritaires de Gaid Salah et sa volonté d’imposer un président choisi sur mesure et qui devait être adoubé par la « société civile » le 6 juillet dernier.

Lakhdar Bouregaâ, 86 ans, avait été placé en détention provisoire le 30 juin dernier. Son crime selon la justice ? « Démoralisation et outrage à corps constitué », avait indiqué un communiqué du procureur de la République près le même tribunal.

Aujourd’hui, la libération de Lakhdar Bouregaa est scandé par les manifestants comme une urgence, d’autant que l’on craint pour son état de santé vu son âge avancé.

Ancien officier de l’ALN, Lakhdar Bouregaâ a très vite pris position contre les différents pouvoirs. Il fait partie des membres fondateurs du FFS en septembre 1963. Il s’opposera également au colonel Houari Boumediene après le coup d’Etat du 19 juin 1965. Il le payera de plusieurs années de prison où il subira la torture la plus ignoble.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires