Connectez-vous avec nous

Politique

Pourchassés au nord, les ministres découvrent le sud !

Publié

le

Les ministres du gouvernement Noureddine Bedoui se découvrent grand visiteurs des lointaines contrées du Sahara.

Exemple ? Alors qu’Alger connaît de grandes manifestations estudiantines, le ministre de l’Intérieur, Salah-Eddine Dahmoune, est en visite depuis deux jours dans la lointaine ville d’Illizi. Sacrée escapade en ces temps de canicule !

Le mouvement de dissidence populaire a au moins cette vertu. Celle de pousser les autorités à regarder vers ce sud pourtant nourricier du nord.

Depuis six mois, les ministres n’osent plus faire d’inaugurations, de sortie sur le terrain. Et pour cause, ils sont systématiquement hués, chahutés, voire parfois pourchassés par la population qui ne croit plus en eux.

Jamais gouvernement n’a été aussi critiqué, rejeté comme celui de Noureddine Bedoui. A preuve ? Connaît-on réellement la composition de ce gouvernement ?

Désigné au pied levé par Abdelaziz Bouteflika, il représente pour les Algériens, le symbole de cette « bande » qui a pillé le pays pendant deux décennies. Pourtant l’institution militaire, pouvoir de fait, par la voix de son chef d’Etat-major soutient encore ce gouvernement. Mais jusqu’à quand ?

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires