Connectez-vous avec nous

Politique

Le PST : c’est la grève générale qui est à l’ordre du jour et non la désobéissance civile !

Publié

le

Le Parti socialiste des travailleurs est favorable à une grève générale limitée dans le temps, encadrée et où les services minimums sont assurés. Voir vidéo ci-dessous.  

«Nous pensons que la grève générale est à l’ordre du jour quand on regarde le niveau d’organisation du mouvement. Elle est même nécessaire face à la surdité du pouvoir politique devant les moindres de nos revendications démocratiques », a déclaré Mahmoud Réchidi , secrétaire général du PST, lors de son passage à la chaine BRTV. Selon lui, la grève générale est un moyen pour les travailleurs de «revenir au centre du mouvement».

«Le 10 mars dernier, un appel à la grève générale a été lancé, le 11 Bouteflika a renoncé au 5e mandat », a-t-il rappelé.

En revanche, il estime que le mot d’ordre de désobéissance civile scandé lors des deux derniers vendredi de mobilisation n’est pas à l’ordre du jour. «La désobéissance civile est un autre niveau de confrontation et ne nous sommes pas à ce stade de confrontation et d’organisation. » Et d’ajouter : «Il ne s’agit pas pour l’instant d’aller vers la confrontation, mais d’utiliser les moyens de lutte pacifiques ; on appelle à des actions réalistes qui correspondent au niveau actuel d’auto-organisation».

A propos de l’initiative du Panel pour le dialogue national, conduite par Karim Younes, Mahmoud Réchidi condamne cette initiative, arguant qu’elle émane de personnalités ayant fait partie du système, «qui n’ont aucune crédibilité»  et qui «veulent dialoguer sur quelque chose qu’ils ont décidée eux-mêmes».   

Idir F.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires