Connectez-vous avec nous

Chronique

Makhzen : le paradoxe d’un PMA

Publié

le

Le paradoxe du Sahara occidental est qu’il se trouve victime d’un colonialisme, pour le moins, insolite. Le pays colonisateur est classé parmi ceux qu’on appelle les PMA, autrement dit, les pays les moins avancés de la planète. 

Alors que les Occidentaux et la France, en particulier, voient «une avancée démocratique», dans une stratégie scélérate qui entérine le mépris du droit des Sahraouis à l’autodétermination, un statu quo de fait qui permet un grave précédent de redéfinition unilatérale de frontières, après celui qui prévaut en Palestine.

C’est ainsi que le Makhzen peut se commettre en colonisateur, maintenir et entretenir un corps expéditionnaire de près de 200 000 soldats en plus des dépenses que coûtent l’administration coloniale et les colons déplacés, qui bénéficient de privilèges financiers considérables par rapport à leurs concitoyens se trouvant au pays.

Les «gardiens de la légalité internationale», le régime français en particulier, s’opposent même à ce que la Mission des Nations Unies au Sahara occidental (Minurso) s’occupe de la surveillance des droits de l’Homme.

Le cessez-le-feu est obtenu en novembre 1991 avec la promesse faite au Polisario d’un référendum d’autodétermination du territoire, une année après la fin des hostilités, depuis, le parjure a remplacé la «légalité internationale» et le roitelet dispose de toute l’arrogance que lui procurent les puissants de l’heure.

Une arrogance qui s’exprime, jusqu’à la nausée, dans le système tribal d’allégeance (bey’a) à une monarchie folklorique, aussi féroce que sa fragilité l’oblige à être qualifiée de «partenaire pour la démocratie» de l’Union européenne.

A. Halfaoui

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Chaoui Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Chaoui
Invité
Chaoui
Publicité

Populaires