Connectez-vous avec nous

Politique

La police confisque les banderoles du Parti des travailleurs

Publié

le

Le Parti des travailleurs (PT), dont la secrétaire générale Louisa Hanoune est incarcérée, a rendu publique hier vendredi 26 juillet une déclaration dans laquelle il dénonce la répression dont ses militants ont été victimes. Ci-dessous le communiqué-alerte du PT. Document.

Le Parti des travailleurs tient à informer l’opinion publique nationale sur les faits suivants :

Aujourd’hui 26 juillet 2019, alors qu’un groupe de militantes et militants du parti se dirigeait au centre d’Alger pour prendre part à la 23e marche des vendredis, un groupe de policiers et officiers de police les a interceptés au niveau du rond point de Maurétania.

Après avoir pris connaissance du contenu des banderoles où étaient inscrits « libération des détenus politiques et d’opinion » et « souveraineté populaire = assemblée constituante souveraine », les policiers, menaçant de prendre tous les militants en « cellule » ont confisqué banderoles, pancartes et posters de Louisa Hanoune. 

Le camarade R. Tazibt, dirigeant du parti, présent sur les lieux a tenté de raisonner les policiers en indiquant que ceci était contraire au discours du président de l’Etat par intérim qui recevait la veille un panel de six personnalités où il était question de mesures d’apaisement et de liberté de manifestations.

L’officier de police a riposté que « vous pouvez manifester mais sans ce type de slogans ». Est-ce nécessaire de commenter?

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x