Connectez-vous avec nous

Actu

Le PT dénonce une « offensive des autorités contre la démocratie et les libertés »

La Rédaction

Publié

le

Le Secrétariat permanent du bureau politique du Parti des travailleurs (PT) a rendu publique une déclaration dans laquelle il rappelle que le maintien de Louisa Hanoune, de Lakhdar Bouregaa et des dizaines de détenus d’opinion « en prison s’inscrit dans la nouvelle offensive des autorités contre la démocratie et les libertés ». Document.

Le Secrétariat permanent du bureau politique du Parti des travailleurs informe l’opinion publique que Louisa Hanoune est maintenue en détention provisoire.

Le Tribunal militaire de Blida vient de rejeter en ce jour lundi 15 juillet 2019 pour la troisième fois la demande de liberté provisoire formulée par le collectif d’avocats de Louisa Hanoune, première Cheffe d’un parti politique à être emprisonnée pour ses positions politiques depuis la fin de la tragédie nationale.

Louisa Hanoune, détenue politique, arbitrairement arrêtée et écrouée depuis le 9 mai 2019 entame ainsi son troisième mois en prison. 
Comme l’ont indiqué ses avocats, la secrétaire générale du PT présente toutes les garanties pour être en liberté provisoire et rester à la disposition de la justice.

Cette injustice doit cesser. Aucune raison n’est valable pour justifier son maintien en détention provisoire qui devient de fait une condamnation provisoire puisque elle est privée de liberté et de ses droits politiques et civiques depuis 68 jours.

Le maintien de Louisa Hanoune en prison s’inscrit dans la nouvelle offensive des autorités contre la démocratie et les libertés. Le maintien de Louisa Hanoune en prison tout comme celui du Moudjahid Lakhdar Bouragaâ et des dizaines de détenus d’opinion annoncent un tournant dans la nouvelle ère ouverte le 9 mai dernier avec son incarcération.

Le PT, le Comité national pour la libération de Louisa Hanoune se réuniront incessamment pour étudier les voies et moyens pour renforcer et élargir de mobilisation sur le terrain de la démocratie pour exiger et obtenir la libération immédiate et inconditionnelle de la secrétaire générale du PT. 

Liberté pour Louisa Hanoune 
Liberté pour Lakhdar Bouregâa 
Liberté pour tous les détenus d’opinion

Le Secrétariat permanent du bureau politique du PT
Alger, le 15 juillet 2019

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Populaires