Connectez-vous avec nous

Actu

Le Cnes de Abdelhafid Milat soutient Gaïd Salah

Publié

le

Le Conseil national des enseignants du Supérieur (CNES) a apporté ce samedi 13 juillet, par la voix de son coordonnateur Abdelhafid Milat, un soutien inconditionnel au chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah : « une présidentielle dans les plus brefs délais » !

Abdelhafid Milat qui parle au nom du Cnes et de l’élite universitaire a indiqué que son groupe « a élaboré une feuille de route pour engager un dialogue national efficace, susceptible de faire sortir le pays de cette conjoncture exceptionnelle qu’il traverse ».

Ladite feuille de route renferme des « réponses aux différentes questions posées sur la scène politique et instaure les mécanismes juridiques adéquats, consistant en la création d’une commission nationale indépendante pour l’organisation et la surveillance de l’élection présidentielle, et ses mécanismes juridiques garants du maintien de la solution constitutionnelle », a-t-il poursuivi. Cette commission sera « habilitée à mener et gérer le dialogue, en allant vers une Présidentielle dans les plus brefs délais ».

On retrouve dans cette « feuille de route » de « l’élite universitaire » les directives du général Gaïd Salah pour aller vers une « élection présidentielle », dans « les plus brefs délais » en optant pour la « solution constitutionnelle ».

Abdelhafid Milat ira même jusqu’à mettre en garde contre une « solution en dehors du cadre constitutionnel » qui risquerait, selon lui, de « plonger le pays dans le chaos total« , soulignant l’impératif de se tenir à l’écart des « conflits qui ne servent point le pays ». Abdelhafid Milat ne dira bien évidemment aucun mot sur les arrestations des jeunes manifestants, la répression, l’incarcération de Lakhdar Bouregaa et de Louisa Hanoune

Pour rappel, Abdelhafid Milat, militant du FLN, a tout fait pour transformer ce qui restait du Cnes en organisation bureaucratique. Hier, il s’affichait fièrement avec Djamel Ould Abbès et applaudissait chaudement Bouteflika. Là, il vient de trouver en la personne de Gaïd Salah le nouveau maître à soutenir.

A. G.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
ram Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
ram
Invité
ram

c ets des gens escrocs khobzist comme cuiula qui ont cassé le syndicalisme à l université en Algerie on en a pas besoin qu ils dégagent tous comme ce systeme de voleurs et assassins

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Populaires