Connectez-vous avec nous

Actu

Les étudiants réclament la libération des détenus d’opinion

Publié

le

Les étudiants se remobilisent comme tous les mardis pour exiger la fin du système en place.

Les mots d’ordre proclamés sont clairs : « le peuple veut l’indépendance, libérez Bouregaâ, libérez les détenus d’opinion ».

Il y a une évidence : les dernières mesures autoritaires décidées par le pouvoir militaire suivi dans sa politique par la justice ont irrité l’opinion publique. Ni la propagande des médias officiels et officieux, ni les interventions pathétiques de certains suppôts du système n’y fera rien. Les arrestations d’une quarantaine de jeunes porteurs de l’emblème amazigh ne passe pas. Encore moins celle de l’ancien commandant de l’ALN, Lakhdar Bouregaâ.

Qui aurait cru en effet que le pouvoir allait en plein mouvement de dissidence populaire se permettre d’incarcérer un des derniers officiers de l’ALN ?

Beaucoup y voient une manoeuvre pour détourner le mouvement de dissidence populaire de ses revendications. L’opinion ne comprend pas non plus comment le vice-ministre de la Défense se dit proche du Hirak tout en travaillant à sa neutralisation.

A Alger, tête de pont de la contestation populaire, comme dans les grandes wilayas du pays, la mobilisation est toujours au rendez-vous.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x