Connectez-vous avec nous

Actu

Le « Forum pour un dialogue national » tourne le dos au peuple

Publié

le

Les travaux du « Forum pour un dialogue national » ont débuté, aujourd’hui 6 juillet, à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie de Ain Benian (Alger), avec la participation de partis politiques, de personnalités nationales et d’associations qui ont tous mis l’accent sur la nécessité d’aller et au plus vite vers l’élection présidentielle, sans poser de conditions ni de préalables. Ce qui confirme les craintes et les appréhensions du peuple quant aux objectifs de ce forum.

En effet, alors que le peuple réclame un changement du système et le recouvrement de la souveraineté populaire, qui passe nécessairement par l’élection d’une Assemblée constituante souveraine, les acteurs de ce « Forum » n’ont fait que reprendre à leur compte la feuille de route de Abdelkader Bensalah et Ahmed Gaid Salah.

Les participants n’ont pas non plus dénoncé la répression des manifestants ni exigé la libération des détenus d’opinion ! Même pas un mot pour s’élever contre l’incarcération du moudjahid Mohamed Lakhdar Bouregaa, chef de la wilaya IV historique ! C’est à croire qu’ils sont complètement détachés de la société, de ses aspirations et de ses colères.

Cette rencontre s’apparenté finalement à une tentative de ratisser large pour aller vers l’élection présidentielle, tel qu’exigé par le général major Ahmed Gaid Salah. Le coordinateur de l’instance de gestion du forum, Abdelaziz Rahabi avait affirmé « qu’il s’agit d’une base pour un dialogue global qui doit aboutir à la mise en place des garanties pour un scrutin transparent, régulier et crédible » ! Il faut entendre par « scrutin transparent » l’élection présidentielle, rejetée par le peuple !

Il faut noter que des personnalités ont décliné l’invitation à ce forum, dont de l’ancien président Liamine Zeroual et les deux anciens Chefs de gouvernement, Sid Ahmed Ghozali et Ahmed Benbitour.

Les partis politiques et les organisations des « Forces de l’alternative démocratique » ont également boycotté ce forum. Il s’agit du Front des forces socialistes (FFS), Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Parti des travailleurs (PT), Parti socialiste des travailleurs (PST), Mouvement démocratique et social (MDS), l’Union pour le changement et le progrès (UCP) et du Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD), ainsi que la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH).

A. G.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires