Connectez-vous avec nous

Actu

Le général Gaïd Salah met le moudjahid Lakhdar Bouregaa en prison !

Publié

le

Sa famille vient de confirmer la mauvaise nouvelle : le commandant Mohamed Lakhdar Bouregaa, le chef de la wilaya IV historique et membre fondateur du FFS, a été placé, dans l’après-midi du dimanche 30 juin, en mandat de dépôt et mis à la prison d’El Harrach par le juge d’instruction du tribunal de Bir Mourad Raïs, sur injonction du général Ahmed Gaïd Salah.

La justice aux ordres a semble-t-il obéi aux injonctions du général major Ahmed Gaïd Salah en inculpant le moudjahid Mohamed Lakhdar Bouregaa de « porter atteinte au moral des troupes » ! Une judiciarisation de l’activité politique et une criminalisation de la divergence d’opinion qui annoncent de sales temps pour les libertés en Algérie.

Tout porte à croire que le chef d’état-major de l’armée en a décidé ainsi après les accusations portées contre lui par Lakhdar Bouregaa ! « Il (Ahmed Gaïd Salah, ndlr) accuse 20 millions d’Algériens d’être manipulés par ce qu’il appelle la main étrangère, alors que c’est lui qui travaille directement pour des puissances étrangères », avait déclaré Lakhdar Bouregaa.

Aussi, sa participation à la réunion des Forces de l’alternative démocratique qui a eu lieu ce mercredi 26 juin au siège du RCD, à Alger, n’a pas été du goût du général Gaïd Salah. D’autant plus que Lakhdar Bouregaa avait dénoncé les dérives autoritaires de Gaid Salah et sa volonté d’imposer un président choisi sur mesure et qui devrait être adoubé par la « société civile » le 6 juillet prochain.

Enlevé, hier dans l’après-midi, par des services non identifiés, le moudjahid Mohamed Lakhdar Bouregaa devrait passer aujourd’hui la nuit à la prison d’El Harrach pour avoir refusé de cautionné la dérive autoritaire du général major Ahmed Gaïd Salah. Toute une symbolique à la veille du 5 juillet, fête de l’indépendance de l’Algérie.

A. G.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires