Connectez-vous avec nous

Actu

Des citoyens empêchés de se recueillir sur la tombe de Mohamed Boudiaf

La Rédaction

Publié

le

Les forces de l’ordre ont empêché, ce samedi matin 29 juin 2019, une centaine de citoyens qui voulaient se recueillir sur la tombe de Mohamed Boudiaf, ancien président assassiné en 1992.

Au cimetière d’El Alia d’Alger, le Carré des Martyrs a été fermé pour empêcher toute célébration à sa mémoire. Les présents ont été indignés et ont crié de toutes leur force au sacrilège. On voit sur la vidéo des policiers en tenue se tenir devant le portait cadenassé et ont invité les citoyen à rebrousser leur chemin.

Pourquoi on empêche des citoyens dont beaucoup de proches de Boudiaf, qui était l’un des chefs historique qui ont organisé la guerre de libération ?

Le pouvoir qui se réclame de Novembre a-t-il peur des symboles de cette révolution ? Il y a décidément quelque chose qui ne tourne pas rond ! Car on ne peut raisonnablement convoquer à chaque fois les martyrs de la guerre de libération et en même temps interdire au peuple de se recueillir en leur mémoire.. . (voir la vidéo)

Les forces de l’ordre ont empêché les citoyens qui voulaient rendre hommage à l’ancien président assassiné Mohamed Boudiaf. Au cimetière d’El Alia, le Carré des Martyrs a été fermé pour empêcher toute célébration à la mémoire de Mohamed Boudiaf.

Publiée par Actualité Tizi-Ouzou sur Dimanche 29 juin 2014
Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x