Connectez-vous avec nous

Actu

Affaires religieuses : ouverture de 1 000 postes de formation

Publié

le

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Youcef Belmehdi, a annoncé, hier 25 juin à Oran, l’accord du gouvernement pour l’ouverture de 1 000 postes de formation au profit de son secteur.

Intervenant à l’ouverture d’une conférence scientifique sur les œuvres et parcours des défunts docteurs Abdelmadjid Meziane et Abderrahmane Taleb, le ministre a souligné que le gouvernement a donné son accord pour « l’ouverture de 1 000 postes de formation au profit des imams, des enseignants, des muezzins et des enseignants du coran pour encadrer les mosquées ».

Cette année, le secteur a bénéficié également de l’ouverture de 400 postes de recrutement en faveur des imams diplômés universitaires, des récitants du coran, a ajouté le ministre avant de souligner que son département « œuvre à sécuriser l’imam en lui offrant un logement pour être au service de la société ».

Dans ce contexte, il a indiqué que « le prêcheur ne doit pas semer la zizanie, la fitna ou la haine entre les fidèles mais les rapproche et œuvre à l’unité de la Oumma ». Le ministre a appelé à œuvrer au service du pays et répondre à tout appel réunissant les citoyens autour du dialogue. « Nous sommes tous au service de l’Algérie notamment en ces circonstances difficiles », a-t-il ajouté.

Répondant à une question sur le Hirak, le ministre a appelé les jeunes « à préconiser le dialogue pour aboutir à un projet permettant une sortie de cette crise que traverse le pays ».

Concernant les agressions visant des imams, le ministre a souligné qu’il s’agissait de « cas isolés et seront traités », assurant que son département « accompagne l’imam en lui assurant la sécurité dans l’exercice de ses missions ».

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires