Connectez-vous avec nous

Actu

Drapeau amazigh : malaise dans le corps de la police

Publié

le

La décision dangereuse et irresponsable prise par le chef d’état-major de l’armée Ahmed Gaïd Salah d’arrêter tous les Algériens qui brandiraient le drapeau amazigh commence à provoquer un malaise grave dans le corps de la police.

Le symbole de l’amazighité qui n’a plus posé problème depuis l’ouverture d’Octobre 1988 est devenu une fierté nationale que l’on met sur les drapeaux, les vêtements, les bijoux et les divers motifs de décoration ! Beaucoup de policiers n’ont aucun complexe avec ce symbole qu’ils portent fièrement et qui a plus une dimension culturelle et identitaire.

Utiliser le corps de la police pour réprimer, arrêter, emprisonner des jeunes qui porteraient le drapeau amazigh commence à mettre dans l’embarras beaucoup de policiers, commissaires et divisionnaires qui estiment qu’il s’agit là d’une dérive grave qui risque de déstabiliser leur institution d’autant qu’il n’y a dans cette affaire aucune atteinte réelle à l’unité nationale !

A. G.

Publicité
1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Algerian et fier de l'etre Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Algerian et fier de l'etre
Invité
Algerian et fier de l'etre

C’est la politiques française envers Notre pays qui veut diviser la populaation algerienne mais ça ne marchera pas car nous sommes consients de la haine que portent les français aux algeriens. Vos chiens ne pourrons pas destabiliser Notre pays, nous sommes avec Notre armee contre tout ennemi qui cherche a creer des problemes dans Notre societe. Occupez vous des gilets jaunes
Vive l’algerie..vive l’armee algerienne et a l’enfer la France et ces chiens

Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires