Connectez-vous avec nous

Actu

Quelles sont les charges retenues contre Sellal et Benyounès ?

Publié

le

Le Procureur général près la Cour suprême (Alger) a affirmé, jeudi, que l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal et l’ancien ministre du Commerce, Amara Benyounès, auditionnés par le juge enquêteur près la Cour suprême, étaient poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation liés essentiellement à « l’octroi d’indus avantages au titre de l’octroi de marchés publics et de contrats », a indiqué un communiqué de cette instance.

« Dans le cadre d’une enquête ouverte au niveau de la Cour suprême à l’encontre de Ahmed Ouyahia, il a été procédé, ce jeudi 13 juin 2019, à l’audition de Abdelmalek Sellal et de Amara Benyounes par le juge enquêteur », a noté le communiqué.

Abdelmalek Sellal et Amara Benyounès sont poursuivis pour « attribution d’indus avantages dans le cadre de l’octroi de marchés publics et de contrats », « conformément à l’article 26, alinéa 1 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption, dilapidation de deniers publics, conformément à l’article 29 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption, abus de pouvoir, conformément à l’article 33 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption, et abus de fonction, et conflit d’intérêts, conformément à l’article 34 de la loi 06-01 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption ».

Le juge enquêteur avait ordonné le placement des deux inculpés en détention provisoire, rappelle la même source. APS

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires