Connectez-vous avec nous

Sports

MC Oran : démissions en cascade au sein du nouveau Conseil d’administration

Publié

le

 Formé lors de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, tenue dimanche passé, le nouveau Conseil d’administration du MC Oran a déjà enregistré le départ de trois membres, soit la moitié de sa composante, a-t-on appris mercredi de ce club de Ligue 1 de football.

Il s’agit de l’ancien président, Tayeb Mahiaoui, et des deux anciens joueurs, Réda Acimi et Redouane Benzega, a précisé la même source. Du coup, il ne reste que trois membres dans le dit conseil, à savoir, le nouveau président, Nacereddine Karaouezene, Youcef Djebbari et Nacereddine Bensedjrari.

Si Mahiaoui a motivé sa décision par son désir de se retirer complètement des affaires de l’équipe de football, lui, qui préside le club sportif amateur (CSA), Acimi et Benzerga semblent avoir vite cédés à la pression des supporters qui rejettent catégoriquement la nouvelle direction du club et revendiquent que ce dernier soit placé sous le giron de l’entreprise ‘’Hyproc Shipping company’’.

Cela se passe au moment où l’opération de passation de consignes entre le nouveau président, Karaouzene et son prédécesseur, Ahmed Belhadj, dit ‘’Baba’’, n’a pas eu lieu mardi comme prévu lors de l’AG des actionnaires qui avait plébiscité le premier nommé, devenu nouvel actionnaire dans la société sportive par actions (SSPA) du MCO, après avoir racheté les parts de l’ancien président Larbi Abdelilah.

Ainsi, la crise perdure au sein du club-phare de la capitale de l’Ouest, dont le nouveau patron trouve déjà toutes les peines du monde pour commencer la préparation de la nouvelle saison, en raison de la position hostile des fans.

A ce propos, Karaouzene a réitéré son engagement de confier les rênes du club à ‘’Hyproc’’, si cette filiale de Sonatrach décide de mettre en application le protocole d’accord signé avec le MCO en janvier dernier et qui devait conduire au rachat par cette société de 67% des actions du capital social de la SSPA du club.

« Mais en attendant, je dois, en tant qu’amoureux du MCO, assumer mes responsabilités en engageant d’abord un entraineur avant de m’attaquer à l’opération de recrutement en engageant les meilleurs avant qu’il ne soit trop tard », a-t-il insisté.

Dans ce registre, les contacts avec l’ancien international algérien et enfant du club, Si Tahar Cherif El Ouezzani, sont vite tombés à l’eau en raison du refus de ce dernier de prendre les commandes techniques dans la situation actuelle que connait la formation oranaise, a-t-on indiqué dans son entourage.

Les autres pistes lorgnées par le nouveau boss sont : Nadir Leknaoui, auquel avait fait appel Ahmed Belhadj pour sauver l’équipe de la relégation lors des quatre dernières journées du précédent exercice, et Abdelkader Amrani, qui vient de remporter la Coupe d’Algérie avec le CR Belouizdad, avait annoncé Karaouzene en marge de l’AG de dimanche passé. APS

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires