Connectez-vous avec nous

Sports

Photos intimes : Neymar rejette la faute sur son staff

Publié

le

Lors de son témoignage devant la police jeudi soir, Neymar a justifié la divulgation de photos intimes de la femme qui l’accuse de viol par une erreur, imputée à son staff.

Le joueur brésilien cumule les déconvenues et les affaires. Neymar a été entendu jeudi 6 juin à Rio de Janeiro par la police brésilienne pour divulgation de photos intimes.

Arrivé en fauteuil roulant à la Répression des crimes informatiques après sa blessure à la cheville, le joueur du PSG était attendu par plusieurs supporters et journalistes.

Deux jours après la mise en ligne de cette vidéo, visualisée 18 millions de fois, Instagram l’avait retirée pour violation des normes. Les deux hommes qui font partie du staff de Neymar seront bientôt convoqués par la RCI pour répondre de ce crime, qui peut être puni de 1 à 5 ans de prison.

La presse brésilienne a déjà obtenu le contenu de la déposition réalisée jeudi soir par Neymar à la Police civile de Rio de Janeiro. Il a répondu pendant 1h40 à une convocation du RCI (Répression des crimes informatiques), pour s’expliquer sur la diffusion de photos intimes de la plaignante qui ont été mises en ligne lors de sa vidéo de défense.

Selon le portail O Globo et le journal Folha de São Paulo, Neymar a rejeté la faute sur son équipe. Il a admis avoir enregistré la première partie durant laquelle il s’excuse face caméra, mais ensuite, il explique qu’un membre de son staff et un technicien informatique auraient omis d’effacer les photos intimes intégrées aux échanges avec Najil Trindade.

Deux jours après la mise en ligne de cette vidéo, visualisée 18 millions de fois, Instagram l’avait retirée pour violation des normes. Les deux hommes qui font partie du staff de Neymar seront bientôt convoqués par la RCI pour répondre de ce crime, qui peut être puni de 1 à 5 ans de prison. Avec L’Equipe

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires