Connectez-vous avec nous

Actu

Ugta : la mascarade du congrès de la honte

Publié

le

Sans se pencher sur la non-représentativité de la quasi-totalité des « congressistes » désignés par les structures bureaucratiques de l’Ugta, il est intéressant de découvrir (voir la banderole sur la photo) que le secrétariat national ne prépare pas un congrès national de l’Ugta mais juste « un congrès de la Centrale syndicale ».

C’est-à-dire un « congrès » qui réunira non pas les représentants des travailleurs, mais juste les instances actuelles pour remplacer le secrétaire général et éventuellement quelques secrétaires nationaux.

Un congrès où les travailleurs seront les grands absents. Un congrès qui n’abordera même pas les problèmes réels des travailleurs et de leurs familles : austérité, pouvoir d’achat, salaires, IRG, subventions, protection sociale, retraite, chômage, précarité de l’emploi, avant-projet du code du travail, éducation, santé, privatisation, prédation.

Travailleuses, travailleurs, l’Ugta doit vous appartenir ou disparaître. Dites non à cette mascarade du congrès de la honte. Signez la pétition « Un million de signatures pour la restitution de l’Ugta aux travailleurs ».

Soyez nombreux au rassemblement national des travailleurs et des syndicalistes qui aura lieu le 12 juin 2019 sur l’esplanade de la Maison du Peuple , place du 1er-Mai.

Alger, le 31 mai 2019

Noureddine Bouderba

Lire également : Un million de signatures pour se réapproprier l’UGTA

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires