Connectez-vous avec nous

Actu

«Quelle honte ! L’Etat a tué Fekhar »

Publié

le

Le nom de Fekhar Kameleddine est sur les lèvres de tous les manifestants qui se sont mobilisés aujourd’hui à travers tout le pays.

Les autorités sont pointées de doigt et tenues comme étant seules responsables de la mort du docteur Fekhar à l’hôpital de Blida. La victime a été arrêté le 31 mars et a fait une longue grèv e de la faim avant de succomber.

« Quelle honte l’Etat à tué Fekhar », est le slogan qui domine les manifestations de ce vendredi. Une onde d’indignation, mais aussi de colère, s’est répandue à travers toute l’Algérie.

La libération des autres militants Mozabites et prisonniers d’opinions encore derrière les barreaux est exigée par les manifestants.

Leurs photos, dont celle de plus ancien détenu politique en Algérie, Mouhamed Baba Nedjar, sont brandies par les Algériens. Le cri de détresse des Mozabites est enfin entendu par leurs frères Algériens. (voir la vidéo)

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires