Connectez-vous avec nous

Actu

Hadj Brahim Aouf : « J’espère que la justice rouvrira le dossier Fekhar »

Publié

le

C’est un témoignage poignant sur leurs conditions de détention et la mort de Kameleddine Fekhar qu’a livré le syndicaliste Hadj Brahim Aouf, qui semble très diminué physiquement mais déterminé, dans une vidéo postée aujourd’hui 30 mai sur les réseaux sociaux. Voir vidéo ci-dessous.

« Malgré les conditions inhumaines de notre détention, le combat continue », a commencé par dire Hadj Brahim, pour signifier qu’il reste debout et engagé et qu’il ne renoncera jamais.

« Kameleddine Fekhar est mort physiquement mais son âme est parmi nous, avec tous ceux qui militent pour dénoncer cette âissaba (bande mafieuse, ndlr) qui sévit à Ghardaïa. Le peuple algérien est sorti par millions partout pour manifester, mais ici à Ghardaïa, il y a un problème avec les autorités qui nous ont arrêtés nous qui militons pour les droits des citoyens », a déclaré Hadj Brahim. Et d’ajouter : « Nous disons à cette âissaba (bande mafieuse, ndlr) qu’il y a des gens qui résistent et qui se battent pour les droits et ce combat continue. »

Hadj Brahim Aouf a tenu à « remercier les avocats » de la défense et tous ceux qui les ont soutenus dans cette « dénonciation de la petite âissaba locale (bande mafieuse, ndlr) de Ghardaïa, protégée par la âissaba nationale que tout le peuple algérien dénonce depuis le 22 février ».

« Je remercie également la presse honnête qui a dit la vérité, notamment dans l’affaire de mes activités syndicales comme secrétaire général du bureau de wilaya du CLA, en dénonçant des affaires de corruption suite à quoi j’ai été emprisonné pour plus de deux mois », a tenu à préciser Hadj Brahim.

Concernant le décès du Dr Fekhar, il dira : « J’ai mis fin à la grève de la faim suite à la détérioration de l’état de santé de Kameleddine Fekhar qui avait perdu sa mémoire 10 jours avant sa mort. Il avait commencé à me poser des questions illogiques. Donc j’ai mis fin à ma grève deux jours après lui, pour l’aider à manger et à prendre ses médicaments. Mais il est mort pour des raisons inconnues. J’espère que la justice algérienne, à la faveur de ce mouvement populaire, va ouvrir le dossier du décès de Kameleddine Fekhar. »

A. G.

https://www.facebook.com/elhogradz/videos/698899753905552/UzpfSTE1OTQ3ODc2MTc6MTAyMTM2ODEwMTc1MzE3NzM/
Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x