Connectez-vous avec nous

Actu

12 anciens responsables, dont Sellal et Ouyahia, devant le justice

Publié

le

La justice algérienne a enfin décidé de sévir ! Le Parquet général près la Cour d’Alger a en effet transmis, ce dimanche 26 mai, au Procureur général près la Cour suprême le dossier d’enquête préliminaire instruite par la Gendarmerie nationale, à l’encontre de 12 anciens responsables, dont les deux ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, qui bénéficient de la règle du privilège de juridiction, indique un communiqué du parquet général.

« En application des dispositions de l’article 573 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d’Alger a transmis, ce jour le 26 mai 2019, à monsieur le procureur général près la Cour suprême, le dossier d’enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la gendarmerie nationale d’Alger, pour des faits à caractère pénal, à l’encontre des nommés : Zaalane Abdelghani, Tou Amar, Talaï Boudjemaa, Ghoul Amar, Benyounes Amara, Bouazgui Abdelkader, Djoudi Karim, Bouchouareb Abdesslam, Zoukh abdelkader, Khanfar Mohamed Djamel, Sellal Abdelmalek et Ouyahia Ahmed », précise la même source.

« Les sus nommés en raison de leurs fonctions au moment des faits bénéficient de la règle du privilège de juridiction consacrée par le texte de loi sus-cité », ajoute le communiqué.

Au-delà de tous les reproches qu’on peut faire à cette institution, il faut bien admettre qu’il s’agit là d’une nouvelle dont il faut se réjouir et qui devrait convaincre le peuple de rester uni et mobiliser.

A. G./APS

| LIRE AUSSI : Le RCD appelle au jugement d’Abdelaziz Bouteflika

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires