Connectez-vous avec nous

Sports

PSG: l’entraîneur Thomas Tuchel reste jusqu’en 2021

Publié

le

L’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, a prolongé son contrat d’un an, jusqu’en juin 2021, a annoncé le club de la capitale samedi.

Agé de 45 ans, le technicien allemand était arrivé au PSG en juin 2018 et a connu une première saison très compliquée, seulement sauvée par un titre de champion de France.

Les semaines mises par le club à le conforter, alors que l’officialisation était attendue depuis fin mars, ont nourri les suspicions sur son avenir, mais c’est bien un statu quo qui se dessine pour la rentrée : avec le coach « TT » et le directeur sportif Antero Henrique, le PSG va tenter de redorer son blason la saison prochaine avec le même tandem.

Chaos

Pour ses débuts, Tuchel a fait moins bien que son prédécesseur Unai Emery : il a gagné la Ligue 1 et le Trophée des champions, mais a abandonné les deux coupes nationales, tout en répétant le même parcours chaotique en Ligue des champions (8e de finale), avec en toile de fond des tensions avec le dirigeant portugais.

Depuis l’échec humiliant en mars contre Manchester United en C1, et une élimination à domicile (3-1) malgré la victoire 2-0 de l’aller, son équipe a laissé un goût doux-amer aux supporteurs. Qui a même viré au vinaigre après la défaite contre Rennes en finale de la Coupe de France (2-2 a. p., 6-5 aux t.a.b.) fin avril.

« Je n’ai jamais pensé partir »

« Je n’ai jamais pensé partir. Jamais », déclarait-il après ces désillusions répétées, alors que les rumeurs sur son poste allaient bon train. « On parle toujours avec le président (Nasser al-Khelaïfi) et le directeur sportif. C’est nécessaire. Ils ne sont pas contents, c’est clair.

C’est normal, car nous ne sommes pas non plus contents. Nous sommes dans le même état d’esprit. » Il leur faudra travailler dans le même sens pour relancer la machine PSG. Mais Tuchel garde du crédit pour cette mission.

Proche des stars Neymar et Kylian Mbappé, il a continué à faire du PSG une machine à marquer et à gagner en championnat, avec le record de 14 victoires consécutives pour démarrer la saison, tout en convainquant par sa personnalité et ses stratégies.

AFP

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Sports

Les trois plus jeunes buteurs du championnat belge

Publié

le

La Jupiler Pro League (Belgique) ne compte pas parmi les 5 grands championnats (France, Allemagne, Espagne, Italie et Angleterre) mais est réputée pour être un championnat favorisant les jeunes joueurs et les nouvelles pépites. Dans cette optique, il existe de nombreux footballeurs qui ont rapidement trouvé le chemin des filets, et à un âge défiant toute concurrence.

Dans l’histoire du championnat belge, c’est Mats Rits qui est le plus jeune joueur à avoir marqué un but, à l’âge de 16 ans et 78 jours, au cours de l’année. À l’époque, le joueur du Beerschot s’était offert un doublé face à Westerlo pour offrir la victoire à son équipe (3-1). Malgré des débuts tonitruants en Belgique, Rits n’a jamais vraiment confirmé tous ses talents. En 2011, il a tenté sa chance à l’Ajax Amsterdam mais n’a jamais disputé le moindre match avec la formation batave.

Il reviendra finalement au pays à Mechelen en 2013 avant de signer au Club Bruges en 2019… Aujourd’hui âgé de 25 ans, Mats Rits est un joueur confirmé du championnat mais n’a pas décollé dans sa carrière, comme en témoigne sa dernière saison 2018-2019 : 3 buts, 4 passes en 48 matchs toutes compétitions confondues.

Dans le top 10 de les plus jeunes buteurs de Jupiler Pro League, la deuxième place est occupée par le très célèbre Romelu Lukaku. Le Belge, d’origine congolaise, a marqué en première division avec Anderlecht, son club formateur, à 16 ans et 101 jours. Comme Rits, ce but est intervenu en 2009 face à Zulte Waregem.

Au total, avec le RSCA, l’international Belge, aujourd’hui âgé de 26 ans, a inscrit 33 buts en 73 rencontres avec le club bruxellois. Aujourd’hui, le Diable Rouge fait les beaux jours de Manchester United, après avoir brillé à Everton et fait ses premiers pas en Premier League avec Chelsea. Cette saison, Big Rom a inscrit 15 buts et délivré 4 passes décisives en 45 matchs toutes compétitions confondues.

On retrouve un milieu de terrain comme troisième joueur le plus jeune à avoir marqué un but du côté de la Belgique : Youri Tielemans. Grand espoir du plat pays, le joueur aujourd’hui âgé de 22 ans a inscrit son premier but en Jupiler Pro League à 16 ans et 334 jours en 2013. Après 139 rencontres avec Anderlecht, son club formateur, et 26 buts, le Belge a été transféré pour plus de 25 millions d’euros (l’un des plus gros transferts de Belgique) en Ligue 1, à l’AS Monaco, où il n’a jamais vraiment convaincu. Toutefois, son prêt en Premier League, de janvier à Juin 2019, a clairement été une réussite et il a attiré le regard de nombreux recruteurs, dont Manchester United. Très habile balle au pied, possédant une excellente vision du jeu et une frappe de balle très intéressante, Tielemans a inscrit 3 buts et délivré 5 passes décisives en 13 petits matchs de Premier League avec les Foxes. Des performances qui poussent d’ailleurs les dirigeants à miser plusieurs dizaines de millions d’euros sur lui afin de le conserver cet été. Tielemans aura de nombreuses cartes entre ses mains durant le mercato…

Continuer la lecture

Sports

Cherif Mellal (JSK) et Tarek Arama (CSC) suspendus deux ans

Publié

le

 Les présidents du CS Constantine Arama Tarek et de la JS Kabylie Mellal Cherif ont écopé de deux ans de suspension fermes de toute fonction officielle et/ou activités en relation avec le football avec proposition de radiation à vie de toutes compétitions ou activités sportives, a indiqué la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

La commission de discipline a décidé également de défalquer trois points aux deux équipes appliquée la saison prochaine suite aux déclarations aux médias des présidents du CS Constantine et et JS Kabylie à l’issue de la dernière journée de la saison 2018-2019.

Outre les trois points défalqués aux deux équipes, la commission de discipline  a donné match perdu pour le CSC et la JSK de la 30e journée du championnat saison 2018-2019 sans attribuer les points à l’équipe adverse.

La JS Kabylie et le CS Constantine devront en outre s’acquitter d’une amende d’un million de dinars chacun.

Tout a commencé à l’issue du match JS Kabylie – CABB Arréridj (2-0), disputé le 26 mai et comptant pour la 30e et dernière journée de Ligue 1 de football.

Le président kabyle avait jeté un pavé dans la mare en accusant le directeur général du CSC, Tarek Arama, de vouloir exiger la somme de 2,5 milliards de centimes pour battre l’USMA et offrir le titre à la JSK, chose que le dirigeant constantinois a nié en bloc. La JSK comptait sur une défaite ou un match nul de l’USMA à Constantine pour remporter le titre, revenu finalement aux Algérois, vainqueurs (3-1).

Quelques jours plus tard, Mellal a diffusé un enregistrement téléphonique avec Arama dans lequel ce dernier a accusé l’USMA de tentative de corruption, tout en incitant Cherif Mellal à verser aux joueurs constantinois une prime exceptionnelle pour les motiver à battre le club algérois.

Dans un communiqué publié récemment, l’USMA a rejeté toute tentative d’arranger le match : « Monsieur Arama devra répondre à la justice de notre pays pour ces graves accusations. La direction de l’USMA compte faire-valoir ses droits et poursuivre en justice toute partie qui a accusé le club sans apporter de preuves » APS

Continuer la lecture

Sports

CAN-2019: le parcours des Verts en 17 phases finales

Publié

le

 Parcours de la sélection algérienne de football en 17 phases finales de Coupe d`Afrique des nations (CAN), à la veille de la 32e édition, prévue du 21 juin au 19 juillet en Egypte:

Année    Pays             J   G   N   P     BP   BC   Parcours

1968   (Ethiopie)          3   1    0   2       5     6       1er tour

1980   (Nigeria)           5   3    1   1       6     7       2e

1982   (Libye)              5   2    1   2       5     6       4e

1984   (Côte d`Ivoire)  5   3    1   1     8     1     3e

1986   (Egypte)           3   0    1   2       2     3      1er tour

1988   (Maroc)            5   2    1   2       4     4      3e

1990   (Algérie)           5   5    0   0     13     2    CHAMPION

1992   (Sénégal)          2   0    1   1       1     4    1er tour

1996   (Afrique du Sud) 4   2    1   1       5     3   1/4 de finale

1998   (Burkina Faso)   3   0    0   3       2     5    1er tour

2000 (Ghana/Nigeria)   4   1    2   1       5     4     1/4 de finale

2002     (Mali)              3   0    1   2       2     5       1er tour

2004     (Tunisie)          4   1    1   2       5     7      1/4 de finale

2010     (Angola)          6   2    1   3       6    10       4e

2013  (Afrique du Sud)  3   0    1   2       2     5    1er tour

2015  (Guinée équatoriale) 4   2    0   2   6     5   1/4 de finale

2017  (Gabon)              3   0     2   1     5     6        1er tour

—————————————————————————————-

Totaux:                       67  24  15  28   82  83.

Continuer la lecture

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

A La Une

Tags

Populaires