Connectez-vous avec nous

Actu

Ali Laskri perd son procès contre le FFS !

Publié

le

Ali Laskri, un des membres de l’Instance présidentielle du FFS, a été débouté hier par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, dans son procès intenté contre Hayat Tayati, un autre membre de la même instance.

Laskri, qui a déjà sollicité le ministère de l’Intérieur pour intervenir dans les affaires internes du FFS, avait accusé sa camarade de l’avoir chassé du siège national, le 13 avril dernier, mais sans présenter la moindre preuve.

L’accusée a affirmé, de son côté, que ce sont les 1000 militants du FFS, mobilisés devant le siège national, qui ont exigé d’Ali Laskri, Brahim Meziani et Mohand Amokrane Chérifi de quitter le siège du FFS et le parti. Hayat Tayati ne s’arrête pas là, elle affirme que c’est Ali Lskri qui a envoyé des hommes encagoulés le soir du 18 avril au siège pour agresser des militants avec des armes blanches.

| LIRE AUSSI: Le FFS en proie à une grave crise interne

L’ancienne députée du FFS accuse aussi Ali Laskri d’avoir dilapidé l’argent des militants et exige un bilan financier. C’est la première fois depuis 1963 qu’un responsable du FFS fait appel à la justice pour régler les problèmes internes du parti. Une justice, pourtant, que le FFS a toujours accusée d’impartialité.

Le dépôt de plainte d’Ali Laskri contre un haut responsable du FFS a provoqué l’indignation et l’ire des militants de base. Le parti de Hocine Aït Ahmed vit une crise organique inédite qui le met de fait dans l’expectative face au mouvement populaire en cours.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x