Connectez-vous avec nous

Actu

« Pour un Etat civil, pas militaire », clament les manifestants

Publié

le

Le mot d’ordre de ce vendredi 10 mai est celui d’un Etat civil à construire dans le cadre d’une 2e république.

Les marches du mouvement de dissidence populaire de ce vendredi ont repris quelques messages clairs en direction du vice-ministre de la Défense qui se mêle énormément de la politique depuis la démission provoquée du président Bouteflika.

En effet, depuis quelques semaines, Gaïd Salah s’est imposé comme le président de fait, organisant des conférence de presse dans des casernes pour parler de la politique. Incongru, diront certains, car on ne parle pas de politique en aval d’opérations militaires.

Mais Gaïd Salah s’est tellement pris au jeu qu’il fait de l’ombre à l’invisible Bensalah, président par intérim, sans charisme ni autorité.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x