Connectez-vous avec nous

Actu

Un ami de la victime témoigne : « Ramzi a été tué par la police »

Publié

le

Un jeune ami du défunt, tient à témoigner que Ramzi Yettou, blessé lors de la manifestation du vendredi 12 avril à Alger et mort le 19 avril à l’hôpital Mustapha-Pacha, n’est pas tombé d’un camion et que c’est un policier qui lui a asséné un coup sur la tête sans raison aucune. Voir vidéo ci-dessous.

« On était dans la marche vers 18h00 et c’est en s’apprêtant à partir que les policiers nous sont tombés dessus. Ramzi a reçu le premier coup sur la tête et il est tombé et on l’a roué de coups sans raison », tient à témoigner l’ami du défunt.

« Il y a des caméras partout ! S’il a cassé, on l’aurait su et ils peuvent le ramener de chez lui. Mais non, le gars a été tué et ils veulent fermer le dossier. C’est un jeune de 23 ans de Blida, qui a fini son Service national l’année dernière. C’est un chic type et tout le monde peut en témoigner », dit l’ami du défunt entre deux sanglots.

Il faut rappeler que la famille de Rami Yettou dément la version de la police selon laquelle leur fils serait « tombé d’un camion » et affirme que les « témoins ont été sommés de s’éloigner de cette affaire ».

Les services de la DGSN veulent boucler cette affaire de trop et considèrent que le dossier est définitivement clos sans ouvrir la moindre enquête.

A. G.

صديق المرحوم رمزي يسرد تفاصيل ضربه حد الموت من قبل الشرطة

Publiée par Amel Boudraa sur Vendredi 26 avril 2019

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires