Connectez-vous avec nous

Actu

Provocation : la BRI viole les franchises universitaires

Publié

le

Les actes de provocation : répression, arrestation, humiliation, abus de pouvoir, dont sont coupables les policiers se multiplient. Ce mercredi 17 avril, ce sont carrément des éléments de la BRI (Brigade de recherche et d’intervention) qui ont violé les franchises universitaires et procédé à des arrestations d’étudiants à l’intérieur de l’université. Voir les vidéos ci-dessous.

Selon des témoignages, on ignore la nature du corps de police ayant procédé à cette descente, en violation des franchises universitaires, car ni la tenue ni les véhicules utilisés ne pouvaient être identifiés comme étant ceux de la BRI.

L’alerte avait été donnée sur les réseaux sociaux faisant part d’arrestation d’étudiants à la faculté de droits de Saïd-Hamdine à Alger, accompagnée de vidéos.

Il faut noter que le DGSN se contente depuis le vendredi 12 avril de démentir tous les actes de répression et de dépassement, pourtant appuyés par des images et des vidéos.

Par ailleurs, RAJ condamne dans un communiqué ces « atteintes aux franchises universitaires » et « appelle la communauté universitaire à la solidaire, à la vigilance et à maintenir la mobilisation pacifique pour la construction de l’alternative démocratique face au chaos ».

A. G.

لحظة اقتحام ال BRI للحرم الجامعي لكلية الحقوق سعيدحمين

#شاهد لحظة اقتحام قوات أمنية مجهولة الحرم الجامعي لكلية الحقوق بسعيدحمدين .

Publiée par El Djazairia One sur Mercredi 17 avril 2019

عاجل : شرطة البياري تقتحم الحرم الجامعي لكلية الحقوق سعيد حمدين لاعتقال بعض الطلاب

عاجل : شرطة البياري تقتحم الحرم الجامعي لكلية الحقوق سعيد حمدين لاعتقال بعض الطلاب

Publiée par La révolution des jeunes algeriens sur Mercredi 17 avril 2019

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x