Connectez-vous avec nous

Actu

Le maire de Yakourène refuse de préparer la présidentielle

Publié

le

Après le club des magistrats, qui refuse d’encadrer la présidentielle. Des maires annoncent aussi leur refus d’organiser cette élection.

Dans un courrier envoyé au wali de la wilaya de Tizi-Ouzou, le président de l’assemblée populaire de Yakourène, a déclaré refuser, en tant que premier édile de la commune, de participer à la préparation de la présidentielle du 4 juillet prochain.

«En réponse à vos envois cités en référence, portant objet sus cité, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que, je ne procéderai pas à la révision ni à la préparation des élections présidentielles prévues pour le 04 juillet 2019, par respect à la volonté populaire dont je tiens ma légitimité ainsi que ma conviction personnelle et le respect de la décision de l’instance judiciaire de ne pas accompagner cette opération», a écrit le maire dans sa réponse au wali.

Parmi les raisons de ce refus d’organiser cette élection, ce président d’APC invoque le respect de la volonté populaire.

Il y a lieu de préciser que le maire de Yakourène n’est pas le seul à prendre cette initiative. Huit maire de la wilaya de Bejaia refusent aussi de préparer cette échéance électorale que les Algériens dénoncent.

Les élus du RCD à la tête de 37 communes, ont annoncé, eux aussi, dans un communiqué, qu’ils n’organiseront l’élection présidentielle dans les APC qu’ils administrent.

Cette prise de position est une première en Algérie. Car très souvent, les « élus » sont plus des relais du pouvoir et de l’administration que des représentants du peuple.

Tinebdar : exclusive Le maire de Tinebdar refuse d’ouvrir les guichets pour la révision électorale Le maire de Tinebdar monsieur Mustapha HADJAL a annoncé aujourd’hui LE 14/04/2019 son refus d’ouvrir les guichets pour la révision de la liste électorale dans sa commune si le système ne change pas en Algérie et ce malgré la loi qui est très claire qui impose cette opération électorale.C’est inédit dans l’histoire des maires en Algérie, ça a été d’ailleurs souligné par certains militants des droits de l’Homme et c’est une occasion de suivre cette belle initiative jusqu’au changement de ce système et de rejoindre le mouvement populaire explique monsieur hadjal mustapha maire de la localité de Tinebdar daïra de Sidi-Aich .ULAC L,VOT ULAC

Publiée par Bibliothéque Tinebdar sur Dimanche 14 avril 2019
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires