Connectez-vous avec nous

Actu

Samir Larabi : « Les policiers ont dénudé les femmes arrêtées »

Publié

le

Le journaliste et militant du PST Samir Larabi vient de porter des accusations graves contre la police hier 13 avril suite à la répression du rassemblement à la Grand-Poste d’Alger. Le traitement dégradant et humiliant subi par les femmes arrêtées nécessite l’ouverture d’une enquête et l’auto-saisie du parquet.

« Durant le rassemblement tenu à la Grand-Poste d’Alger, les policiers sont intervenus avec brutalité, ont réprimé et tabassé les manifestants. Les militants arrêtés ont été emmenés au commissariat de Baraki, à 30 km d’Alger. Mais le plus grave encore, c’est que quatre militantes femmes ont été humiliées par les policiers du commissariat de Baraki. Ils les ont forcées à enlever tous leurs vêtements, pour les mettre nues comme au jour de leur naissance ! » témoigne Samir Larabi.

« Ce qu’ont fait les policiers de Baraki est une humiliation, un acte dégradant, une atteinte à la dignité de la personne humaine », a tenu à dénoncer Samir Larabi.

Le témoignage de Samir Larabi a fait le buzz sur les réseaux sociaux et a choqué l’opinion publique. La DGSN n’a encore pas réagi à cette affaire, ni d’ailleurs aux autres accusations portées contre les policiers cette semaine.

A. G.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires