Connectez-vous avec nous

Société

Regardez la nouvelle technique de la police pour disperser les manifestants

Publié

le

Comme les canons à eau, les matraques ne suffisent plus pour endiguer les milliers de manifestants qui sortent chaque jour en Algérie, une nouvelle technique est lancée.

A Alger, les étudiants ont eu affaire, mardi 9 avril, aux canons à eau, aux arrestations, mais aussi à un engin assourdissant.

Les brigades anti-émeutes ne lésinent plus sur les moyens, elles ont utilisé une alarme qui lance des sons qui écorchent les oreilles. Objectif ? Indisposer les manifestants et les pousser à s’enfuir.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x