Connectez-vous avec nous

Actu

Le FFS en proie à une grave crise interne

La Rédaction

Publié

le

Le plus vieux parti d’opposition en Algérie, le FFS, est en proie à une crise interne inédite. Trois des cinq membres de l’Instance présidentielle ont désigné un nouveau secrétaire national en la personne de Hakim Belacel alors que les deux autres ne le reconnaissent pas et continuent d’adouber Mehenni Haddadou.

La crise a éclaté au grand jour. On reproche à Ali Laskri l’interdiction aux membres du conseil national de se réunir et d’avoir pris une décision unilatérale de faire démissionner les députées du FFS.

« Le sujet n’est pas de démissionner ou non, qu’on nous laisse d’abord se réunir pour décider. Si Laskri veut que nos députés démissionnent, qu’il nous laisse tenir notre conseil national pour décider », nous a déclaré un membre de conseil national du FFS.

Notons que la majorité des mebres de conseil national du FFS sont contre la direction et les décisions d’Ali Laskri. Ce dernier, au lieu d’amorcer un dialogue pour trouver une solution à la crise, a radié plusieurs maires et députés du parti, ce qui a empiré la situation.

Le parti de Hocine Aït Ahmed est au bord de l’implosion. Les militants de ce parti sont dans l’expectative.

Intervention du premier secrétaire national meheni Haddadou en direct du siège national.Liberer le parti

Publiée par Beb Atwalid sur Samedi 30 mars 2019
Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x