Connectez-vous avec nous

Actu

Le régime lâche ses « intégristes » contre le mouvement populaire

Publié

le

Nous publions ci-dessous la vidéo de la marche organisée le vendredi 22 mars à Kouba, quartier d’Alger, connu pour être l’un des fiefs du FIS dissous. Il ne s’agit aucunement pour nous de dénigrer le mouvement populaire en cours, en criant à la manipulation islamiste, ni encore de surmédiatiser un « événement » que beaucoup d’observateurs sérieux et objectifs jugent marginal et circonscrit.

Nous estimons aussi qu’il est de notre devoir d’informer sur ce genre de « faits », de sensibiliser nos lecteurs et le peuple algérien sur les dérives intégristes et leur volonté de détourner les aspirations des masses populaires à un Etat de droit, garantissant la justice sociale, les droits socio-économiques et politiques, à soustraire la religion aux manipulations politiques. C’est pourquoi il faut alerter l’opinion publique et mettre en garde contre ces « fous de Dieu » réactivés par certaines officines pour casser la dynamique actuelle et sauver le système. Comme cela a été le cas en 1988.

Il s’agit là d’une marche organisée par des islamistes se revendiquant de l’ex-FIS. On voit bien que les badauds constituent la majorité du cortège encadré par des anciens activistes. L’ambiance est plus celle des stades, avec le fameux slogan des supporters de l’USMH : « Harachia, dawla islamiya » (Harrachis, Etat islamiste). Un slogan scandé dans d’autres circonstances par des jeunes, souvent ivres et sous psychotropes. On entend aussi quelques slogans du mouvement populaire que les encadreurs de l’ex-FIS font taire rapidement pour les couvrir des mots d’ordre du FIS pour un Etat islamique et en soutien à Ali Belhadj. La foule est filmée en gros plans empêchant de voir exactement le  nombre de participants, l’objectif étant de donner l’impression d’une marche grandiose et populaire.

Rappelons aussi que, cette dernière semaine, beaucoup de vidéos d’islamistes commencent à être postées sur les réseaux sociaux pour dénoncer, au nom des traditions et de la religion, les couples, les chansons, les musiques, les danses et tout ce qui est expression artistique lors des manifestations.

Amélia Guatri

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
adel
3 années plus tôt

wow

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x