Connectez-vous avec nous

Actu

Le militant Lyès Touati entendu par la police

Publié

le

Le militant Lyès Touati, connu pour son engagement pour toutes les causes justes à Béjaïa et notamment à Aokas, a été entendu ce matin par la police, suite à deux plaintes déposées contre lui dans l’affaire du projet de construction d’un « célibatorium de police » auquel s’oppose toute la population locale.

« Après un interrogatoire durant toute la matinée au siège de la sûreté de wilaya de Béjaïa, notre camarade Lyès Touati est sorti libre vers 12h15. Mais, il reste sous la menace de deux plaintes déposées par un entrepreneur dont le chantier de construction d’un « célibatorium » de la police à Aokas a été stoppé par la mobilisation populaire ces derniers jours ! La mobilisation et la solidarité contre la répression continuent ! », a écrit Mahmoud Rechidi sur sa page Facebook.

« Nous exigeons l’arrêt immédiat des intimidations contre notre camarade Lyès Touati et tous les militants politiques. L’exercice politique n’est pas un délit et la défense des causes justes n’est pas un crime », lit-on dans une déclaration du Parti socialiste des travailleurs (PST) rendue publique hier.

Amélia Guatri

Publiée par Lyes Touati sur Dimanche 24 mars 2019
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires