Connectez-vous avec nous

Actu

Biens mal acquis des responsables algériens : Sifaoui va saisir la justice

Publié

le

Le journaliste et écrivain algérien Mohamed Sifaoui vient de lancer un collectif d’avocats en vue de poursuivre en justice en France les responsables algériens pour leurs bien mal-acquis.

« Nous travaillons d’ores et déjà sur des procédures qui seront lancées en France prochainement contre des responsables ou d’anciens responsables algériens pour des biens mal-acquis », a écrit Mohamed Sifaoui sur sa page Facebook.

L’appel à témoignage est lancé pour récolter le maximum d’informations sur les noms des responsables, leurs biens immobiliers, leurs sociétés, leurs adresses, leurs prête-nom…

Mohamed Sifaoui compte également faire dans les semaines qui viennent « un signalement aux Etats-Unis auprès de The Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) » concernant deux responsables algériens qui auraient touché des commissions en dollars, affaire relevant du droit américain.

Le journaliste entend aussi saisir le Conseil des droits de l’Homme à Genève pour des cas spécifiques de détention arbitraire ou de poursuites et harcèlement judiciaires. Enfin, il est prévu la constitution d’un autre collectif d’Algériens pour s’engager dans cette bataille.

Concernant justement les « biens » des responsables algériens en France, il faut rappeler que Christophe Dubois et Marie-Christine Tabet avaient cosigné chez Stock en 2015 le livre « Paris-Alger : une histoire passionnelle », un livre consacré à ce sujet. Des révélations qui avaient choqué le peuple algérien et confirmé ses doutes sur l’intégrité « morale et patriotique » des dirigeants algériens.

Amélia Guatri

Publicité
3 Commentaires

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
3 Commenter les auteurs
Halit AomarAU PAYS DES AVEUGLES,LE BORGNE EST ............Al chaab Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Al chaab
Invité
Al chaab

Quel crédit donner à Sifaoui le traître, laquais de ses maîtres occidentaux!!!!!!

AU PAYS DES AVEUGLES,LE BORGNE EST ............
Invité
AU PAYS DES AVEUGLES,LE BORGNE EST ............

C EST PLUS QU UN TRAITRE A LA SOLDE DES CHAINES FRANÇAISES

Halit Aomar
Invité
Halit Aomar

Tant que l’Algerie n’a pas reglé toutes ces affaires criminelles, n’a pas recuperé tous les biens mal acquis des hauts responsables traitres du pouvoir mafieux, aucune credibilité ne sera accordée a la justice Algerienne.
Il faut commencer a liberer la justice pour lui permettre de passer a l’action.

Actu

Heurts entre supporters algériens et policiers à l’aéroport du Caire

Publié

le

Comme nous l’annoncions précédemment des centaines de supporters algériens sont abandonnés par les autorités qui les ont acheminés au Caire.

L’équipe nationale est rentrée avec la gloire, quant à ces centaines de fans partis dans les 37 avions affrétés pour la soutenir, ils sont tout simplement abandonné à leur sort à l’aéroport de la capitale égyptien.

Impatients et à bout de nerfs, ils se sont pris au mobilier de l’aéroport provoquant une intervention musclée de la police égyptienne.

Continuer la lecture

Actu

Le bus des Verts ! Guedioura filme la folie des supporters

Publié

le

Une marée humaine a accueilli samedi les joueurs de l’équipe nationale championne d’Afrique des nations.

Moment de communion entre une jeunesse sevrée d’espoir et de victoires et une équipe nationale pleine de panache qui a montré de réelles qualités techniques lors de cette CAN 2019 qui a eu lieu en Egype.

Continuer la lecture

Actu

Hadj Ghermoul libéré

Publié

le

Le jeune militant Hadj Ghermoul est enfin libre après six mois passés en détention.

Hadja Ghermoul est l’un des premiers à s’afficher contre le 5e mandat de Bouteflika en brandissant une pancarte sur les réseaux sociaux. Cet acte lui vaudra une mise en détention des plus arbitraires.

Pour rappel, Hadj Ghermoul, 37 ans, marié, deux enfants, chômeur de son état et militant du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDC), avait brandi début janvier une pancarte pour dire son refus d’un 5e mandat de Bouteflika.

Arrêté et présenté en comparution immédiate devant le tribunal de Mascara, le 29 janvier dernier, il a été jeté en prison dans les heures qui ont suivi.

Le  2 avril, une marche a été organisée à Mascara pour demander la libération immédiate de Hadj Gharmoul, surtout que, selon Tahar Belabès de la CNDDC,  la justice a pris la décision de le transférer vers la prison de Reggane à Adrar, loin de sa famille et des ses amis.

A quand la libération de la centaine d’autres manifestants pacifiques qui croupissent encore injustement dans les prisons algériennes ?

Continuer la lecture

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

A La Une

Tags

Populaires