Connectez-vous avec nous

Société

Kamel Daoud reconnaît le sacrifice des victimes du printemps noir

Publié

le

Pour l’écrivain Kamel Daoud, la dissidence citoyenne qui se déroule en Algérie n’est pas le résultat de Rachid Nekkaz, comme le laisse croire une certaine presse française.

Le journaliste et écrivain estime que ce sont les 127 victimes du printemps noir et ses centaines de blesses, ce sont ceux qui ont payé de détention leur courage qui sont à l’origine de cette révolte populaire.

Kamel Daoud .: "Rachid Nekkaz ets un clown, un agitateur

Kamel Daoud .: "Rachid Nekkaz ets un clown, un agitateur sous produits des smartphones "«Nekkaz n’est pas à l’origine de ce mouvement en Algérie , se sont les 127 jeunes du printemps noir assassinés en Kabylie ,se sont ceux qui sont passés par la case prison , ceux qui ont été forcé de s’exiler …. »

Publiée par Relais Médias sur Dimanche 10 mars 2019
Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x