Connectez-vous avec nous

Société

Kamel Daoud reconnaît le sacrifice des victimes du printemps noir

Publié

le

Pour l’écrivain Kamel Daoud, la dissidence citoyenne qui se déroule en Algérie n’est pas le résultat de Rachid Nekkaz, comme le laisse croire une certaine presse française.

Le journaliste et écrivain estime que ce sont les 127 victimes du printemps noir et ses centaines de blesses, ce sont ceux qui ont payé de détention leur courage qui sont à l’origine de cette révolte populaire.

Kamel Daoud .: "Rachid Nekkaz ets un clown, un agitateur

Kamel Daoud .: "Rachid Nekkaz ets un clown, un agitateur sous produits des smartphones "«Nekkaz n’est pas à l’origine de ce mouvement en Algérie , se sont les 127 jeunes du printemps noir assassinés en Kabylie ,se sont ceux qui sont passés par la case prison , ceux qui ont été forcé de s’exiler …. »

Publiée par Relais Médias sur Dimanche 10 mars 2019
Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Société

Manifestations à Alger, les images qui ont subjugué le monde entier

Publié

le

Les manifestations contre le régime à Alger, ou ailleurs dans les autres villes d’Algérie, ont provoqué l’admiration de monde entier. On parle de plus d’un million de personne dans les rues le vendredi dernier à Alger, alors qu’aucune vitre n’a été brisée.

La vidéo que nous publions en bas de cet article a fait le tour de monde entier. Le pacifisme des Algériens est qualifié d’un cas unique au monde par la presse étrangère. Le civisme des manifestants est leur arme fatale contre le régime en place.

Les algériens qui sont toujours qualifiés de violents, à cause de la décennie noire qu’a vécu le pays, ont prouvé le contraire et ont corrigé l’histoire !vivement la chute du régime.

[▶️. Vidéo]. Images drone de la marche du 15 mars.Impressionnant.

Publiée par Kabylie News sur Samedi 16 mars 2019
Continuer la lecture

Société

Saïd Bouteflika traité de dictateur à Alger

Publié

le

Le sourire narquois, Saïd Bouteflika, le frère du président autocrate, s’est amusé à se balader à Alger au milieu d’une forêt de caméras.

Seulement, des voix se sont élevées pour le renvoyer à ses responsabilités dans la crise. « On ne veut pas de toi ici, dictateur… Ne reste pas ici… assassin… dictateur… corrompu, … ici ouled Chouhada »,… les noms d’oiseaux et autres accusations ont fusé de la foule en colère de voir le frère-conseiller du président dans la rue.

🔴 URGENT – said bouteflika expulsé de la capitale !

Publiée par Un seul héros, Le peuple ⵣ sur Lundi 18 mars 2019
Continuer la lecture

Société

Un journaliste d’El Bilad régle ses comptes à Naïma Salhi

Publié

le

L’invraisemblable Naïma Salhi enfile les perles des déclarations les plus ignobles, les plus bêtes.

Cette député avait fait jusqu’à récemment des militants kabyles ses cibles préférées. Mais voilà que cette fois c’est la chaîne El Bilad qui en a eu pour ses critiques vipérines.

Ce journaliste lui répond en direct et lui règle ses comptes en des termes particulièrement acides et virulent. Il la renvoie à ses imbécilités et ses inconséquences. Et la met en défi d’aller marcher avec les manifestants, elle qui se dit élue du peuple.

Mais en réalité, Naïma Salhi, Baha Eddine Tliba, la chaîne Ennahar font partie des « grandes réalisations » des deux décennies de règne de Bouteflika.

صحفي قناة البلاد يقصف الكلبة نعيمة طالحي و حاشا الكلاب

Publiée par Ouriacha mon village ⵣ Iwaryachen taddart-iw sur Dimanche 10 mars 2019
Continuer la lecture

Nous suivre

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires