Connectez-vous avec nous

Actu

Mohcine Belabbès: « Ali Ghediri est un menteur »

Publié

le

Le président du RCD, Mohcine Belabbès, a descendu en flamme le candidat-surprise à la présidentielle, Ali Ghediri, lors d’une intervention à la chaîne de télévision El Djazira .

Le président du RCD est allé jusqu’à accuser Ali Ghediri de mensonges et contradictions flagrantes dans ses déclarations et positions politiques.

Le premier responsable du RCD soutient que « lorsqu’on écoute Ali Ghediri s’exprimer, on ne comprend bien qu’il ne sert vraiment à rien d’aller voter le 18 avril prochain ».

Notons qu’il n’est pas des habitudes de Mohcine Belabbès de critiquer les personnalités politiques, y compris ses adversaires politiques, depuis son élection à la tête du RCD. Il a toujours préféré se tenir en réserve dans les polémiques avec les autres partis.

Mais là, cette sortie sonne-t-elle la fin d’une époque ou est-ce le signe d’un agacement concernant un candidat sorti de sous le chapeau ?

Publicité
3 Commentaires

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
3 Commenter les auteurs
MohammadGORBATCHEVferhat Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
ferhat
Invité
ferhat

il est libre apres tout de se presenter et d’assumer les consequences belabes ferait mieux de s’occuper de son parti qui devenu amorphe et insipide

GORBATCHEV
Invité
GORBATCHEV

Et même s’il était menteur, toi aussi tu es menteur, tu protèges juste tes intérêt,moi je vote ce menteur la El ghederi en moin il fera le ménage

Mohammad
Invité
Mohammad

Le responsable du RCD dit vrai quant à l’ambiguïté du candidat Ghediri . En effet ce candidat a son début était vigoureux ds son discours et ses positions . Il défiait tout le monde et disait que RIEN ne lui faisait peur . Et je pense que les gens qui le soutiennent sont venus pour ça. Ils se disent pour une fois un candidat ne va pas se laisser faire . Mais cette vigueur s’estompe dès qu’il rencontre le 1er obstacle , pour se lancer ds les lamentations !!! on découvre son impuissance à se défendre ??? C comme pour… Read more »

Actu

Des averses et de la grêle toucheront plusieurs wilayas de l’Est

Publié

le

Le bulletin météo spécial annonce des averses de pluies et/ou de grêle dès aujourd’hui jeudi sur plusieurs wilayas de l’Est du pays.

Finie la canicule ? Voire. Les wilayas concernées sont  Mila, Constantine, Guelma, Souk Ahras, Oum El Bouaghi, Batna, Khenchela et Tébessa.

La validité du BMS s’étalera de ce jeudi à 15h au vendredi à 09h00, alors que les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 40 mm, précise la même source.

Continuer la lecture

Actu

Tayeb Louh dormira ce soir à la prison d’El Harrach

Publié

le

L’ancien ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh va passer sa première nuit à la prison d’El Harrach ce jeudi soir.

Le juge instructeur de la Cour suprême a donc placé Louh en détention provisoire. Il rejoint les anciens premiers ministres Sellal, Ouyahia, le ministre Amara Benyounès, les hommes d’affaires du clan Bouteflika, comme Haddad, Kouninef,…

Grand ordonnateur de la justice sous le règne Bouteflika, Tayeb Louh se retrouve dans l’ornière de son système.

Tayeb Louh est soumis à une interdiction de sortir du territoire national (ISTN). Selon nos sources, plus d’un millier de personnes sont interdites de quitter le territoire pour diverses affaires de corruption, dilapidation de deniers publics…

Continuer la lecture

Actu

Tayeb Louh devant la Cour suprême ce jeudi

Publié

le

L’ex-ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh, est convoqué à comparaître, jeudi 22 août,  devant le juge enquêteur de la Cour suprême, a rapporté aujourd’hui Ennahar TV.

Tayeb Louh, ex-tout puissant Garde et des Sceaux et ministre de la Justice a été convoqué, comme nous le rapportions, par l’Office central de répression de la corruption (OCRC).

Tayeb Louh est soumis à une interdiction de sortir du territoire national (ISTN). Selon nos sources, plus d’un millier de personnes sont interdites de quitter le territoire pour diverses affaires de corruption, dilapidation de deniers publics…

Tayeb Louh est très vite rejoint monté dans les échelons sous Bouteflika. Ministre du travail depuis 2002. Puis il est bombardé ministre de la Justice et garde des sceaux, du 11 septembre 2013 au 31 mars 2019. C’est dire que l’homme était devenu une pièce importante dans le dispositif de pouvoir du clan Bouteflika. Par son entregent, Louh a couvert tous les dépassements et même la mort de journaliste comme Mohamed Tamalt en prison.

Pire pendant les affrontements meurtriers du Mzab, la justice a été instrumentalisée contre les militants mozabites.

Ironie de l’histoire : Tayeb Louh, qui a été également, président du syndicat national des magistrats (SNM) se retrouve face aux juges. 

Continuer la lecture

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

A La Une

Tags

Populaires