Connectez-vous avec nous

Actu

Soudan : images insoutenables de la répression policière

Publié

le

Trois personnes ont été tuées jeudi lors de manifestations antigouvernementales au Soudan, selon un nouveau bilan donné vendredi par l’Association des professionnels soudanais, un groupe à l’origine de la contestation qui dure depuis près d’un mois.

La veille, un comité de médecins lié à cette association avait fait état de deux personnes tuées « par balles« , un médecin et un enfant, lors des manifestations à Khartoum.

Ce comité n’avait pas précisé qui était à l’origine des tirs mortels. Les proches des deux victimes ont confirmé ces décès à l’AFP. 

Une marche vers la présidence avait été dispersée rapidement jeudi par les forces de l’ordre soudanaises déployées massivement dans la capitale, selon des témoins. 

« Il y a eu une troisième personne tuée« , jeudi, a déclaré à l’AFP depuis Paris Mohamed al-Asbat, porte-parole de l’Association des professionnels soudanais, qui regroupe notamment des médecins, des professeurs et des ingénieurs et qui est en première ligne dans la contestation. 

Le porte-parole de la police n’était pas joignable dans l’immédiat pour réagir à ces déclarations. 

A Khartoum, de nombreuses personnes se sont rassemblées vendredi dans le quartier de Buri pour les funérailles de la troisième victime, selon des témoins. 

Certains ont attaqué une voiture de police qui était sur les lieux, selon un des témoins contacté par l’AFP. « La police a dû quitter le véhicule et fuir« , a-t-il ajouté. 

Jeudi, des incidents avaient éclaté entre manifestants et forces de l’ordre dans ce quartier. Une cinquantaine de morts et plus de 2500 arrestations sont révélées par l’opposition.

Des images d’une répression particulièrement violente sont relayées par les réseaux sociaux. Le peuple soudanais ne baisse pas pour autant les bras et appelle à dégager Omar El Béchir au pouvoir depuis 30 ans.

En plein marasme économique, le Soudan est secoué par des manifestations quasi quotidiennes depuis le 19 décembre. Avec AFP

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires