Connectez-vous avec nous

Musique

Véronique Sanson raconte comment elle a vaincu son cancer

La Rédaction

Publié

le

« Je vis le présent au jour le jour… Je pensais que le cancer n’arrivait qu’aux autres, je fais comme si je n’en avais pas. »

Dans Paris Match, Véronique Sanson lève le voile sur sa maladie et la longue convalescence qu’elle a entamée pour remonter sur scène après son cancer des amygdales détecté l’été dernier.

« J’ai le moral, mais je suis frustrée de devoir attendre. Je suis très impatiente de nature. Cette maladie n’est pas faite pour les gens comme moi… »

Derrière les propos rassurants, on découvre une réelle souffrance. Véronique Sanson a vraiment dégusté. Elle évoque un « dos en vrac », qui l’empêche de rester longtemps debout.

La perte de goût, où « tout semble amer ou a le goût de pourri », et l’importante perte de poids – Véronique Sanson pèse aujourd’hui 44 kilos.

À cela s’ajoute un sommeil très perturbé, notamment à cause des acouphènes, une conséquence du traitement par rayons, qui provoquent aussi des pertes d’équilibre.

Il y a enfin les doigts qui courent difficilement sur le piano et la voix, grande interrogation, qu’il faudra retravailler. « Je ne sais même plus comment on fait pour chanter, alors qu’il n’y a même pas six mois que je suis malade… » Seule lueur d’espoir : ses cordes vocales sont intactes.

Soignée par un coupeur de feu

Le traitement de radiothérapie a été rude. Pendant six semaines, elle a subi des séances tous les jours sauf le week-end. « J’étais K.-O. L’accumulation des rayons est difficile à supporter, mais le plus dur arrive après. Je suis mille fois plus fatiguée maintenant. » Pour soigner le mal et la douleur, la chanteuse a fait appel à un coupeur de feu, en accord avec les médecins. In Lepoint.fr

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x