Connectez-vous avec nous

Monde

RD Congo : l’élection de Tshisekedi émaillée de nombreux incidents

Publié

le

La victoire de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 est contestée dans la rue également.

Différents heurts se sont produits ce jeudi dans le pays. Le bilan des victimes serait d’au moins 11 morts dont deux enfants.

C’est probablement à Kikwit, dans la province du Kwilu, bastion de Martin Fayulu, à 500 km à l’est de Kinshasa, que la situation est la plus tendue. Jeudi soir, on entendait encore des tirs à la cité vers Kikwit 2 et vers le pont Kwilu.

D’après des témoins joints sur place, le bilan des victimes serait de 6 morts à Kikwit dont deux policiers. Les forces de l’ordre ont tiré à balle réelle d’après des sources sur place. « La police et l’armée, armées jusqu’aux dents, ont tiré à bout portant ! » a relaté un habitant joint par téléphone par RFI.

Ils sont également des milliers de Congolais à continuer de manifester encore ce jeudi soir à Kisangani où la police à usé de gaz lacrymogènes et tirs de sommation.

A 18h, il y avait encore des affrontements au niveau de l’Onatra d’après la société civile.

La principale route de l’aéroport a été bloquée par des protestataires. Le dispositif sécuritaire est également très important. Une bonne partie de la grande ville du nord-est est totalement paralysée.

Des heurts ont également été signalés à Kananga, au Kasaï, avec trois blessés par balle dont une jeune femme de 18 ans et un adolescent de 13 ans. Dans la même province, à Tshikapa, on compte 3 morts dans des manifestations célébrant la victoire de Félix Tshisekedi. RFI

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x