Connectez-vous avec nous

Sports

Le ministre Mohamed Hattab accumule les casseroles

Publié

le

Depuis sa désignation à la tête de la jeunesse et du sport, M. Mohamed Hattab, ne cesse de subir les polémiques qui submergent la scène sportive et médiatique en conséquence à ses déclarations.

À peine nommé à la tête de la jeunesse et du sport, notre homme politique, aurait déjà commis sa première bourde en annonçant le limogeage du sélectionneur national, Rabah Madjer, avant l’apparition du communiqué officiel de la FAF.

Puis, avec la désignation au poste de directeur général des sports, l’ex-secrétaire général de la Fédération algérienne de football avant que les autorités compétentes déclinent ce choix a défaut des conditions requises par l’intéressé qui n’est autre que l’actuel directeur général du CA Bordj Bou Arréridj.

Par ailleurs, persuadé de la qualité des infrastructures sportives, pourtant tant critiquées, le nouveau promu au gouvernement, s’est précipité une nouvelle fois, en allant affirmer avec certitude sur la capacité de pouvoir abriter les plus grands évènements sportifs planétaires, sauf et à la surprise générale, la CAF a « déconstitué » le Cameroun de son organisation à la coupe d’Afrique des nations et relancé, par la même occasion, la candidature aux pays désirant accueillir cette échéance continentale.

Embarrassé auprès de l’opinion publique, l’ancien wali de Sid Bel Abbès, n’a pu trouver mieux, que de se contenter des belles paroles d’el Hadj M’hamed El Anka, une manière pour lui de nous faire comprendre,  qu’il nous a fait chanter.

Et pour corser le tout, le ministre Mohamed Hattab s’est vu déclencher involontairement une vague polémique sur le coût réel du nouveau stade de Tizi Ouzou, notamment auprès de la presse internationale avant d’accentuer ses lacune.

Il a aussi provoqué la colère des supporters constantinois suite à son avis sur l’origine du club doyen. Les faits et gestes de Monsieur le ministre de la Jeunesse et du sport ne semblent pas trop lui faciliter la tâche dans ses récentes apparitions, et demeure en ce début d’année de 2019, l’objet principal des déboires. A. B.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Sports

Coupe d’Algérie de football (1/8 de finale) : ESS-USMA et NAHD-MCA éclipsent tout

Publié

le

ES Sétif – USM Alger et NA Husseïn-Dey – MC Alger constituent les chocs des 1/8 de finale de la Coupe d’Algérie de football, prévus à partir de lundi, alors que les deux cendrillons, le CR Bouguirat et le MB Rouissat tenteront de créer l’exploit et déjouer tous les pronostics.

Le stade 8-Mai-1945 de Sétif sera le théatre d’une affiche qui s’annonce équilibrée et ouverte à tous les pronostics entre deux spécialistes de l’épreuve. L’Entente et l’USMA détiennent en effet en compagnie du MCA le record de trophées avec 8 coupes chacun.

L’ESS aborde ce rendez-vous au moment ou il traverse une mauvaise passe, alignant quatre défaites de rang en championnat, dont la dernière vendredi à Alger face au Paradou AC (1-0).

L’Entente est appelée à puiser dans ses ressources pour venir à bout de l’USMA, actuel leader du championnat, qui a l’habitude de réaliser de belles prestations dans les hauts-plateaux.

L’autre attraction de ces 1/8 de finale mettra aux prises le NAHD au MCA, dans un remake de la finale de 2016 remportée par le « Doyen » (1-0). Les « Sang et Or » auront l’avantage de jouer à domicile dans leur antre du 20-Aout-1955 face au MCA qui reste sur un match nul dans le derby face au CR Belouizdad (1-1).

Le Mouloudia, dont le jeu produit est de plus en plus contesté par ses supporters, devra faire face à une solide formation du NAHD dont le secteur défensif reste le maillon fort.

L’USM El-Harrach, qui a quitté vendredi pour la première fois de la saison la zone de relégation de la Ligue 2, affrontera le Paradou AC dans un autre derby de la capitale qui s’annonce indécis, meme si les « Académiciens » partiront légèrement favoris face à un adversaire qui a l’esprit au maintien.

Une autre rencontre opposera deux pensionnaires des deux ligues professionnelles, en l’occurrence USM Annaba – CABB Arréridj, alors que la lanterne rouge de la Ligue 1, le CR Belouizdad, accueillera le SA Mohammadia (division nationale amateur) dans un match piège pour le détenteur de la Coupe d’Algérie 2017.

Les deux cendrillons de l’épreuve, sociétaires de la division inter-régions, à savoir le MB Rouissat et le CR Bouguirat, auront à coeur de créer la sensation face respectivement au CS Constantine, qui carbure à plein régime et à la JSM Béjaïa. 

Enfin, le MC Oran, dont le dernier trophée remonte à 1996, recevra le NC Magra, l’une des révélations de la Ligue 2. Les « Hamraoua » devront sortir le grand jeu pour éliminer une équipe qui n’aura rien à perdre mais tout à gagner. APS

Continuer la lecture

Sports

Les supporters du MC Alger interpellent le pouvoir dans les stades

Publié

le

Les gradins des stades sont devenus des tribunes politiques en Algérie.

C’est ce qu’on a vu lors du match derby entre le MC Alger et NA Hussein-Dey, le 14 janvier.

Les supporters du MC Alger, dit « Groupe Torino ». ont fait monter la tension avec leur chanson « Aam Said … Bonne année », au stade d’Omar Hamadi Bologhine à Alger.

Cette chanson très politique est apparue il y a une semaine dans le stade. Elle s’adresse directement aux dirigeants du pays et les interpelle.
Elle compte déjà plus d’un million de vues sur Youtube.

Les supporters du MC Alger évoquent Ayache Mehdjoubi, mort dans un puits à M’sila après avoir passé une semaine seul au fond. « Laissez-moi tranquille, je vis dans le dégoût…. Ayachi n’a pas survécu comment pourrai-je le faire… »….

Voilà qui fait des tribunes des lieux de revendications politiques.

Continuer la lecture

Sports

Djamel Belmadi dit beaucoup de bien de Youcef Atal

Publié

le

Djamel Belmadi, l’entraîneur de l’équipe nationale, parle dans cet entretien express accordé à BRTV, de certains joueurs dont Atal et des Verts.

Le patron des Verts a tressé des lauriers aux anciens joueurs algériens dont Belloumi, Medane avec lesquels il a joué un match amicale.

Concernant l’avenir des Verts, Belmadi a rappelé que l’Algérie a fait quatre matchs. Il a analysé aussi le choix de ses propos sur le déroulement de la prochaine CAN 2019 en Egypte.

Sur Atal, il dira : « Il est sur la bonne voie, quand on voit ses qualités, il faut l’accompagner pour avoir la meilleure carrière professionnelle qui soit. Il est bien structurée dans sa tête, donc ça devrait le faire ».

Pour autant, Belmadi rappelle qu’il prendra les meilleurs joueurs qui pourront rivaliser avec les géants africains en juin prochain.

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires