Connectez-vous avec nous

Mémoire

Aït Ahmed évoque les luttes de l’été 1962

Publié

le

Hocine Aït Ahmed décédé le 23 décembre 2015 est abondamment évoqué ces derniers jours. Un hommage lui a été rendu par son parti. Sa famille, dit-on refuse tout recueillement officiel sur sa tombe sise à Ath Ahmed, un village de la commune d’Aït Yahia, dans la daïra d’Aïn El Hammam.

Mais l’homme politique est surtout connu pour son combat intransigeant contre le clan d’Oujda. Celui-là même qui occupe le pouvoir encore aujourd’hui sous des oripeaux renouvelés mais avec un homme, Bouteflika, qui a été déjà à l’indépendance dans les premiers coups de force commis contre la légalité.

Hocine Aït Ahmed parle ici de ce terrible été 1962 durant lequel les chars du colonel Boumediene ont foncé sur les derniers maquisards qui ont tenu le maquis face à l’armée française.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires