Connectez-vous avec nous

Actu

Amar Ghoul veut que Bouteflika reste après avril 2019

Publié

le

A quoi joue Amar Ghoul, l’inamovible patron du TAJ ? Lui qui méprisait l’opposition comme son affidé Amara Benyounès se mue en un homme rassembleur. Qui fait mine d’écouter les autres.

Donc Amar Ghoul soutient à qui veut l’entendre que l’idée de report de la présidentielle a été saluée par tous les partis politiques, sans exception. « Y compris Ali Benflis », précise-t-il le doigt dans le nez. Car « l’idée est bénéfique pour l’Algérie », ose-t-il ajouter sans craindre le ridicule.

La proposition est à peine croyable de la bouche de cet homme qui mange dans la main du clan au pouvoir depuis 20 ans. Amar Ghoul n’a pas froid aux yeux et ne répugne pas aux sales besognes.

S’il soutient cette idée c’est qu’il a reçu un ordre et obéit à une feuille de route soigneusement rédigée par le clan au pouvoir. Car on ne peut croire quelque courage ou intelligence à cet islamiste BCBG pour oser avancer l’idée d’une conférence nationale sans l’aval de ses chefs. 

Cette diabolique idée n’est rien d’autre qu’une violation, une autre, de la constitution. Elle a pour objectif de laisser Bouteflika mourir au trône comme il le cherche. Et obéit à la volonté du clan de se préparer à installer son homme aux affaires. Le reste n’est que fourberies et mensonges. 

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires